VIDÉO - Les éléments de langage de Fillon ? Tiens, ça ne vous rappelle rien ?

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
ÉCHO - François Fillon a annoncé ce mercredi sa mise en examen, à quelques semaines seulement du premier tour de la présidentielle. Lors de son discours, il semble, peut-être à son insu, s'être inspiré de celui de Nicolas Sarkozy en 2014, alors lui aussi mis en examen.

En août 2016, en pleine campagne pour les primaires de la droite, François Fillon n’avait pas hésité à bousculer son adversaire, Nicolas Sarkozy. "Qui imagine le général de Gaulle mis en examen ?", avait-il lancé à l’attention de l’ancien président, alors cité dans deux affaires. Deux ans et demi plus tard le candidat des Républicains ne se trouve pas en meilleure posture. 


Convoqué le 15 mars prochain en vue d’une mise en examen dans l'affaire des emplois de membres de sa famille, il s'est exprimé ce mercredi depuis son QG parisien, dénonçant notamment "un assassinat politique". A plusieurs reprises dans son allocution, ses mots ont rappelé ceux de Nicolas Sarkozy, interviewé en 2014 par TF1 et Europe 1 au lendemain de sa garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le financement de sa campagne de 2012. Jugez vous-mêmes. 

En vidéo

Malgré sa mise en examen, François Fillon candidat : la volte-face

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter