VIDÉO - Fillon battu, Macron président et Juppé sur le retour : la présidentielle vue par les bookmakers anglais

MAUVAISE PASSE - Au Royaume-Uni, les sites de paris en ligne ne voient plus François Fillon comme le futur président de la République française, après les soupçons d'emploi fictif de sa femme. Emmanuel Macron et Marine Le Pen font la course en tête, tandis qu'Alain Juppé campe le rôle du revenant.

C'est bien connu, au Royaume-Uni, tout est sujet à pari. Les sites de bookmakers en ligne permettent de parier sur à peu près tout : la météo, un possible effondrement de la Tour Eiffel, et donc sur l'élection présidentielle française. Mais les rebondissements de ces dernières semaines, l'affaire Penelope Fillon en particulier, ont changé la donne. 


Alors qu'il trustait le haut du tableau après sa victoire à la primaire de la droite et du centre, François Fillon ne semble aujourd'hui plus être en odeur de sainteté chez les parieurs. Les révélations du Canard Enchaîné sur les faits présumés d'emploi fictif de sa femme lui ont causé du tort. Les données d'Oddschecker, qui regroupe le travail des leaders du pari en ligne outre-Manche, et celles de BetData témoignent de ce désamour soudain. Donné encore gagnant le 27 janvier, avec plus d'une chance sur deux de l'emporter, l'ex-Premier ministre a vu ses chances divisées par quatre (12,5% le 1er février).

Le 29 janvier, les courbes de Fillon et Macron se croisent

Pendant que la courbe de Fillon a dégringolé, avant de remonter autour des 20%, celle d'Emmanuel Macron a bondi en flèche. Les deux ont fini par se croiser le 29 janvier avant que le leader d'En Marche! s'envole seul en tête. L'ancien ministre de l'Économie a d'ailleurs connu une progression fulgurante. Au mois de novembre, lorsqu'il s'est officiellement déclaré candidat à l'élection présidentielle, il n'avait environ que 6% de chances de gagner. Aujourd'hui, il oscille au-dessus des 40%.


Et comme si cela ne suffisait pas aux malheurs de François Fillon, Marine Le Pen lui a subtilisé sa place de numéro 2 dans les projections des bookmakers. La présidente du FN, candidate au scrutin, a logiquement bénéficié des soucis de son adversaire de la droite pour augmenter ses chances d'être élue en mai prochain. Elle est aujourd'hui créditée de 24% de chances.

Juppé mieux coté que Mélenchon et Hamon

Preuve que l'incertitude règne, même chez nos voisins britanniques, les bookmakers sont même allés jusqu'à considérer Alain Juppé comme le potentiel futur président de la France. Le maire de Bordeaux a beau crier sur tous les toits qu'il ne sera pas "le plan B", en cas de défection de Fillon, la plupart des sites l'ont réintégré. Sa cote est d'ailleurs plus intéressante que celles de Benoît Hamon, pourtant candidat officiel du PS, et de Jean-Luc Mélenchon, en campagne depuis plus d'un an.

En vidéo

Alain Juppé ne veut pas être un recours si François Fillon se retire de la campagne

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Penelope Fillon

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter