VIDÉO - Hollande : "Nul ne peut se mettre à l’écart, il y a toujours une utilité"

FUTUR – A l’issue des commémorations de l’abolition de l’esclavage, où il a prononcé son dernier discours comme président, François Hollande a indiqué que "nul ne pouvait se mettre à l’écart" de la politique. Il a aussi expliqué qu’il avait voulu que cette cérémonie soit une sorte de "transmission" avec Emmanuel Macron.

François Hollande a prononcé ce mercredi son dernier discours comme président  à l’occasion de la cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage. A l’issue de cette allocution, il a accordé une brève interview à la presse.


Rappelant qu’il en avait fini avec sa fonction de président, il a néanmoins sous-entendu qu’il continuerait à agir d’une manière ou d’une autre surle plan politique. "Nul ne peut se mettre à l’écart", a-t-il lancé,  soulignant qu'"il y a toujours une utilité".


Interrogé sur la présence du président élu Emmanuel Macron à cette cérémonie, il a jugé que "c'était aussi une transmission". "Il y a l'approche de la transmission effective qui viendra dimanche et qui scellera sa prise de fonctions. Il était aussi témoin de ce passage, puisque lui-même aura l'occasion de poursuivre ce que j'ai engagé".  "C’était une communion philisophique", a-t-il conclu.

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle


Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter