VIDÉOS - "L'enthousiasme nouveau"contre "les nantis" : 5 temps forts du meeting de Jean-Luc Mélenchon

RÉCAP' - En meeting sur le vieux port de Marseille, Jean-Luc Mélenchon a réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes pour un discours centré sur les problématiques internationales : immigration, diplomatie et écologie. Aperçu en 5 vidéos.

"Je serai le président de la paix", a déclaré Jean-Luc Mélenchon lors de son meeting sur le vieux port de Marseille, dimanche. Le candidat de la France insoumise a réuni plusieurs dizaines de personnes - 70.000 selon l'organisation - pour un discours aux accents lyriques et centré sur les thèmes internationaux. D'abord, l'immigration, puis la diplomatie et les traités commerciaux,  et enfin l'écologie. 

"Deux enfants par jour sont noyés dans la mer de cette façon", a déclaré Jean-Luc Mélenchon, peu après le début de son discours. "Alors voici ce que nous disons à ces braves gens, nous autres, par notre silence, pendant cette minute recueillie à laquelle je vous appelle. Elle ira comme un chant d'amour pour sécher leurs larmes et les serrer contre nos coeurs", a-t-il ajouté avant de criez un vigoureux : "Silence!"


"Comme au Prado, je me réjouis que la France soit métissée ! Tous les enfants de la France sont les nôtres !", a-t-il également affirmé, en référence à son discours de campagne sur la plage du Prado, à Marseille, en 2012.

Une minute de silence pour les migrants morts en Méditerranée

En vidéo

VIDÉO - Revoyez la minute de silence demandée par Jean-Luc Mélenchon

Sur la Syrie, "nous avons refusé de choisir nos criminels préférés"

En vidéo

VIDÉO - La position de Jean-Luc Mélenchon sur la Syrie

"Au Moyen-Orient, en Irak et puis en Syrie, un abominable conflit a éclaté, où se sont entremis les importants du monde et les puissances régionales, le Qatar, l'Arabie Saoudite, l'Iran, et les super-puissants, chacun ayant leur part d'interêt, les russes, les américains, et chacun trimbalant ses bagages, parmi lesquels, hélas, figurait notre belle patrie", a affirmé le candidat de la France insoumise.


"Dans cette tuerie, au fond, nous tous, (...) avons refusé chaque jour de nous aligner et de choisir nos criminels préférés", a ajouté M. Mélenchon.

"Débarrasser" le monde des armes chimiques

En vidéo

VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon dénonce "les criminels qui utilisent l'arme chimique"

"Dans la confusion, personne ne sait à cette heure qui les utilise, mais nous avons à dire que qui que soit qui les utilise, ce sont des criminels et nous voulons qu'ils soient punis", a affirmé Jean-Luc Mélenchon, avant un plaidoyer pour la convention d'interdiction des armes chimiques. "Il faudrait faire les pressions qui s'imposent pour obliger toute cette zone et le reste du monde à être débarassé définitivement des armes chimiques", a-t-il poursuivi.

Un plaidoyer contre les "nantis" qui "font la leçon"

En vidéo

VIDÉO - Mélenchon : "Si vous voulez parler au monde, commencez par faire le ménage chez vous"

"Si vous voulez parler au monde, commencez par faire le ménage chez vous. Il faut que s'achève la guerre contre les pauvres qui a lieu dans ce pays", a déclaré M. Mélenchon. "Regardez les... Les nantis, les puissants, les importants, vous faire la leçon, vous appeler encore à des sacrifices." "Les riches vivent au dessus de nos moyens", a -t-il encore ajouté.

"Je ne veux pas que mon nom soit un slogan"

En vidéo

VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon refuse que la foule scande son nom

En fin de meeting, alors que la foule du vieux port de Marseille scande "Mélenchon président", ce dernier rétorque : "Arrêtez ça, je veux pas que mon nom soit un slogan. Vous n'êtes pas des dévots ! Vous êtes ceux qui portez un programme, il s'appelle L'avenir en commun !"

Les prochains rendez-vous de Jean-Luc Mélenchon avant le premier tour sont une réunion publique à Lille, mercredi 12 avril, et un meeting à Toulouse, dimanche 16 avril.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter