VIDÉO - Le salon de l'Agriculture à contrechamp : #FrançoisFillon

IRA, IRA PAS - Le salon de l’Agriculture est THE place to be pour les candidats à la présidentielle. Agriculteurs et visiteurs observent hommes et femmes politiques dans les allées, discutent, goûtent des produits du terroir en pleine campagne auprès du milieu agricole, suivis d'une horde de journalistes. Plutôt que de jouer des coudes pour les apercevoir, nous avons préféré prendre du champ et interroger ceux qui les ont croisés. Ce mercredi, c'était au tour de François Fillon.

Le candidat LR a commencé la journée en surprenant tout le monde. François Fillon a tout bonnement suspendu sa visite ce mercredi matin au salon de l'Agriculture, sans donner la moindre explication. A midi, il a confirmé les rumeurs lors d'une conférence de presse : oui, il est bien convoqué par les juges d'instruction ce 15 mars en vue d'être mis en examen dans l'affaire des emplois présumés fictifs.  Mais cette annonce fracassante n'a pas freiné les ambitions de l'ancien Premier ministre. "Je ne céderai pas, je ne me retirerai pas", scande-t-il, dénoncant un "assassinat politique".


Quelques heures plus tard, il se rend finalement au salon de l'Agriculture. Sans surprise, sa visite a été mouvementée voire électrique. Parmi les passant, deux camps s'affrontent : les pro et les anti-Fillon. D'un côté, les insultes. "Voleur!", "Fillon en prison", hurlent quelques visiteurs et agriculteurs sur son passage. De l'autre, les encouragements. "François Fillon président", crient les militants qui suivent, pas à pas, ses avancées. Certains en viennent quasiment aux mains. 


En plus de la sécurité du salon et des gardes du corps du candidat, des CRS ont été appelés en renfort. François Fillon, lui, tente de fuir les journalistes. Il discute avec des exploitants, éleveurs, agriculteurs dans des stands fermés au public... et à la presse. Bien loin des caméras. Entre chaque rendez-vous programmé, il évite les questions. A quelques dizaines de mètres de la foule, les passants nous confient leurs sentiments : entre joie et écoeurement.

Toute la semaine, LCI vous fera vivre, en contrechamp, la visite des candidats à la présidentielle au salon de l'Agriculture, en FB live et en version ultra condensée sur LCI.fr. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Lire et commenter