VIDÉO - Passation de pouvoirs : Gérard Collomb ému aux larmes face à Emmanuel Macron

VIDÉO - Passation de pouvoirs : Gérard Collomb ému aux larmes face à Emmanuel Macron

ÉMOTION - Le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb, a été l'un des premiers responsables politiques de premier plan à soutenir Emmanuel Macron dans sa quête présidentielle. Dimanche, lors de la cérémonie d'investiture, l'élu a laissé paraître son émotion au moment de saluer le nouveau président.

Il était l'un des premiers à croire en ses chances. Depuis le lancement du mouvement En Marche, il y a un an, Gérard Collomb n'avait ménagé aucun effort pour défendre la candidature d'Emmanuel Macron et tenter de rassembler autour de lui. Au bout de ce long chemin vers le pouvoir, le sénateur-maire socialiste a laissé transparaître son émotion, dimanche à l'Elysée, lors de la passation de pouvoirs entre François Hollande et Emmanuel Macron. 

Lorsque les deux hommes se sont salués à l'issue de la cérémonie d'investiture, Gérard Collomb n'a pu retenir quelques larmes, très ému de voir son ancien poulain accéder à la fonction présidentielle. 

Toute l'info sur

La présidence Macron

Lire aussi

"Intense émotion"

Peu après, le responsable socialiste a lui-même reconnu dans un message sur son compte Twitter "l'intense émotion" et "l'immense fierté" qu'il avait ressenties à ce moment où "tout commence" pour le nouveau Président. 

Avant la cérémonie, le sénateur-maire de Lyon, lucide malgé tout, avait estimé sur LCI qu'Emmanuel Macron avait "le sens de la responsabilité" et qu'il "sait qu'il ne doit pas se tromper".

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Lever le confinement le 15 décembre, ce ne sera pas baisser la garde", souligne Gabriel Attal

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

Allègement du confinement : les mesures détaillées jeudi à 11h par Jean Castex

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

L'ouverture des stations de ski "impossible" pour les vacances de Noël

Lire et commenter