VIDÉO - Investiture d'Emmanuel Macron : quelle est l'origine du "Grand collier de la Légion d'honneur" ?

DÉCRYPTAGE - Le grand collier de la légion d'honneur fait partie du protocole de la cérémonie d'investiture des présidents français. Retour sur ses origines et sa signification en images.

Ce collier est en réalité la plus grande distinction française. Il symbolise le titre de "grand maître" de l'ordre de la légion d'honneur. Seuls les présidents de la République y ont droit. Si le sens qu'on lui donne aujourd'hui remonte à 1881, c'est Napoléon Bonaparte qui donne naissance au premier collier de ce type. Ce bijou  est créé en 1804, et est porté par l'empereur, des princes de sa famille ou encore de hauts dignitaires. Il s'agit déjà d'une dignité d'exception.


Sous la IIIe République, le collier devient l'attribut exclusif du chef d'Etat. Un nouveau modèle est alors créé, un

exemplaire unique. Tout comme l'original, il est constitué de seize médaillons, un nombre symbolique qui représente les 16 corps de la légions d'honneur et les seize membres du conseil de l'ordre. Chacun représente une activité essentielle de la Nation comme la protection sociale, l'architecture, les sciences, la littérature ou encore la Marine.

21 coups de canon

A chaque investiture, le nom du président et sa date d'entrée en fonction sont gravés au dos d'un de ses médaillons. Lors de la cérémonie, le nouveau président est élu est invité à le porter tandis que vingt-et-un coups de canons sont tirés. 


Mais quand Vincent Auriol arrive au pouvoir au sortir de la guerre, les seize médaillons sont "occupés", plus aucune place n'est disponible. Il décide alors de confier la réalisation d'un nouveau collier à la maison de joaillerie Arthus-Bertrand. La tradition peut reprendre. 


Un seul élément a changé depuis la fin du XIXe siècle : le président ne le porte plus au cou. Un changement voulu par Valéry Giscard d'Estaing dans le but de simplifier et d'alléger la cérémonie d'investiture.

Ce dimanche 14 mai, ce sera donc au tour d'Emmanuel Macron de voir apposer son nom sur ce symbole de la République. Son médaillon représente l'économie et l'industrie. Celui de François Hollande symbolise les blindés, celui de Nicolas Sarkozy la Marine, les deux maillons de Jacques Chirac l’artillerie et l’infanterie, ceux de François Mitterrand les télécommunications et l’aviation, ceux du général de Gaulle, la littérature et la médecine. Au total, 13 médaillons seront dorénavant pris, les trois restants permettront de "tenir" jusqu'en 2037.  


En dehors des cérémonies d'investiture, ce précieux collier est conservé depuis 1959 au musée de la légion d'honneur, il vous est donc possible d'aller le voir de vos propres yeux.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter