VIDÉO - Présidentielle 2017 : 10 candidats atypiques, du "Christ cosmique" à "Super châtaigne" en passant par Hugues Aufray

DirectLCI
INSOLITE - Il est fort possible qu'aucun d'entre eux n'obtienne ses parrainages. Mais pour l'heure, tous sont lancés dans la course à l'Élysée... parfois même malgré eux. Qui sont ces candidats insolites, voire loufoques, de l'élection présidentielle ?

Hugues Aufray, le chanteur candidat malgré lui

Fin décembre, la rumeur enflait : l'interprète de "Santiano", candidat à la présidentielle ? Des militants avaient commencé à démarcher des élus locaux pour recueillir les parrainages nécessaires à sa candidature. Joint par Europe 1, quelques jours plus tard, lui affirmait n'avoir rien demandé mais laissé faire. Jusqu'à ce qu'il apprenne qu'un groupuscule d'extrême droite se cache en réalité derrière le projet...

Sylvain Durif, "le Christ cosmique"

Il se présente comme celui qui va "apporter la paix sur terre et dans le cosmos afin d'instaurer le paradis".

Super Châtaigne, le candidat masqué

 Plus connu des internautes que des hommes politiques, Sylvain Durif alias le "Christ cosmique" s'est déclaré le 6 décembre dernier "candidat" à l'élection présidentielle de 2017. 


Comme le rappelle le journal Sud-Ouest,  le "Christ cosmique" s'était débord fait connaître, il y a quatre ans, lors de la fin du monde annoncée par certains adeptes de l'astrologie maya. L'autoproclamé "grand monarque" cultive depuis son image de personnage loufoque. 


Il se présente comme celui qui "va apporter la paix sur terre et dans le cosmos afin d'instaurer le paradis".

Jean-Pierre Mélia, double candidat à Pékin Express

Il est persuadé que sa participation à l’émission de télé-réalité lui a permis de prendre conscience de "l’hypocrisie" des dirigeants actuels. Cet ancien ingénieur de 70 ans affirme être le seul candidat à proposer un budget crédible pour la France. 


Sur le site du parti qu'il a créé "le Vrai rassemblement" il propose d'augmenter le pouvoir d'achat en baissant les impôts de 36% en 5 ans.

Sébastien et Nicolas Taupin, les jumeaux ingénieurs

Les frères de 22 ans, tous deux ingénieurs, ont créé leur mouvement citoyen : Le Réveil de la France. Originaires de Chatou en région parisienne, ils ont pour ambition de "marquer une rupture profonde avec la politique actuelle".


"Abolition des niches fiscales" et temps de travail calculé sur un an" font partie de leur "projet de société".

François Bervas (81 ans) vétéran de la guerre d'Algérie

Il se décrit comme le "seul président sans peur et sans reproche" et qualifie son programme du "plus révolutionnaire que la France ait jamais connu". A 81 ans,  ce militaire à la retraite de 81 ans promet notamment la "fin des attentats sur notre territoire" grâce au retrait des forces françaises en Syrie et de  "réexpédier les jihadistes en Syrie ."

Ismaël Boudjekada (21 ans), plus jeune candidat déclaré

A 16 ans, l'adolescent avait déjà créé son premier parti politique. Aujourd’hui âgé de 21 ans, il est le plus jeune candidat déclaré à la présidentielle. Il propose notamment la mise en place du revenu de base : versé à chaque personne, âgée de 16 ans et plus.

Stéphane Guyot, le fleuriste parisien

Ancien agent immobilier et aujourdhui fleuriste, ce quadragénaire s’est lancé en politique 2010 lors des élections régionales. Il est membre de l'Association du Parti du vote blanc, un mouvement qui n'appelle pas à voter blanc mais à reconnaître ce type de bulletins.

Charlotte Marchandise, candidate "citoyenne" du web

Cette élue rennaise a remporté la première primaire en ligne permettant aux citoyens de choisir leur candidat à la présidentielle en ligne face à quatre autres finalistes. Elle a recueilli la mention "très bien" accordée par 50,64% des 32.685 votants au second tour de cette consultation. 


Parmi ses priorités, l'instauration d'un revenu de base universel, et un changement de constitution.

Alexandre Jardin, l'écrivain qui se voit à l'Elysée

Cinéaste et écrivain, Alexandre Jardin est diplômé de Sciences Po. Il a fondé en 2015 le mouvement citoyen "Bleu Blanc Zèbre". Depuis le 8 janvier, chacun peut participer à la construction du programme sur le site "Wikicitoyen."


Mais celui qui peine à obtenir ses signatures de parrainage, accuse les partis politiques sans distinction de vouloir "verrouiller" l'élection présidentielle.


En savoir plus sur Alexandre Jardin.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter