VIDÉO - Présidentielle 2017 : les personnes handicapées peuvent faire leur procuration à domicile

Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

Elections présidentielles

DEVOIR - A un peu plus d’une semaine du premier tour de la présidentielle, un grand nombre d’électeurs cherchent une alternative pour glisser un bulletin dans l’urne en cas d’impossibilité de le faire le jour J. C’est le cas en particulier de personnes en situation de handicap.

Alors que le premier tour de la présidentielle approche, beaucoup cherchent une solution pour glisser un bulletin dans l’urne malgré leur absence ou impossibilité de se déplacer le 23 avril.

Lire aussi

Seule solution, la procuration : un proche peut voter à votre place si vous avez rempli un document au préalable en gendarmerie. Mais pour les personnes en situation de handicap, cela peut vite s’avérer compliqué. Pour répondre à ce problème, la gendarmerie rend un service dans toutes les communes de France. S’ils prouvent leur invalidité, les citoyens peuvent demander aux gendarmes de se déplacer chez eux ou en maison de retraite afin de remplir lesdits documents.

Exercer son devoir citoyen

L’opération se fait en quelques minutes. Le gendarme apporte les documents, le citoyen qui l’a demandé les remplit en présence de la personne à qui la tâche sera confiée.

Pour Fernande, qui a choisi son neveu, c’est très important : "C'est un droit qu'on a gagné à la Révolution, c'est un devoir civique".

En vidéo

Présidentielle 2017 : ruée sur les procurations

Pour les gendarmes aussi, la fierté de rendre service est la priorité : "Sans notre présence, ces personnes ne pourraient pas exercer leur droit".

Dans la commune de Vic-en-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées, 25 résidents de la maison de retraite ont opté pour ce service. A 96 ans, Maurice espère que son vote pèsera dans les urnes : "Il faut que ça change, il y a beaucoup de laisser-aller". A ce jour, une procuration sur quatre est collectée au chevet des personnes handicapées. Cependant, dans cette maison de retraite, toutes n’ont pas encore évoqué leur choix pour le 23 avril auprès de leurs proches.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter