VIDÉO - Qui est Maryline Mélenchon, la fille du leader de la France insoumise, qui vient de perdre son procès en diffamation ?

LES CHATS NE FONT PAS DES CHIENS - Elle vient de perdre son procès en diffamation pour vice de forme contre un élu de l’Essonne. Qui est Maryline Mélenchon, la fille du candidat de la France insoumise à la présidentielle ?

Maryline Mélenchon avait fait parler d'elle récement. En effet, fin mars 2017, Christian Schoettl, maire de la petite commune de Janvry dans l'Essonne et candidat aux législatives, s'était attaqué à la fille du leader de la France insoumise.


Dans une vidéo postée sur Youtube, le candidat encarté à l'UDI avait assuré que Jean-Luc Mélenchon avait fait "embaucher sa fille Marilyne par le Conseil général". Ni une ni deux, Maryline Mélenchon lui avait intenté un procès pour diffamation : "L’idée que j’aie pu bénéficier de privilèges dus à la personnalité de mon père m’est proprement insupportable... Mon nom m’a plus souvent fermé des portes qu’il m’en a ouvertes" avait-elle fait entendre. 


Mardi, le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a considéré, dans son ordonnance de référé rendue vendredi 7 avril, qu’il n’avait pas été  "valablement saisi" et qu’il ne pouvait donc pas "statuer" sur le fond. La jeune femme a été condamnée à payer à M.Schoettl 1 500 euros au titre des frais engagés dans le cadre de la procédure. Son avocate, Maître Girardo, a déjà fait savoir qu'elle allait réengager la procédure à l'encontre de l'élu. 


Mais qui est Maryline Mélenchon ? Quel impact a-t-elle dans la campagne de son père ? A-t-elle était favorisée par son nom ? 

Une femme de conviction

Et c'est son père qui le dit.  En 2015, sur Le Divan de Marc-Oliver Fogiel, Jean-Luc Mélenchon, interrogé sur ses relations avec sa fille, avait déclaré à propos d'elle : "Les chats ne font pas des chiens, nous sommes des gens de convictions dures". 

Assurément, Maryline Mélenchon est une femme engagée. Elle milite au sein du Parti de gauche et est en couple avec Gabriel Amard, secrétaire national du parti du candidat à la présidentielle. 


Selon Éric Coquerel, coordinateur du Parti de gauche et conseiller régional d'Île-de-France, que nous avons joint par téléphone, la jeune femme "ne joue pas de son nom". "C'est une militante, investie et dévouée à son parti", a-t-il ajouté. 

À 43 ans, la fille de Jean-Luc Mélenchon et de son ancienne femme Bernadette Abriel, qui habite avec son conjoint la petite ville de Lons-le-Saunier, est gestionnaire administratif pour l'Assemblée du Conseil départemental du Jura. 


Elle est donc fonctionnaire comme elle l'a expliqué dans un poste sur Facebook, répondant aux accusations qui lui avaient été faites : "Je suis rédacteur de la FTP, je gagne 1600€ net par mois, je bénéficie d'un 13e mois, j’ai 23 jours de RTT, 27 jours de congé et une conscience professionnelle développée. Hormis mon compte Facebook, je ne participe pas à la vie publique. Je m’applique dans mes engagements personnels, professionnels et militants."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter