VIDÉO - Un béret chez les Basques, des balles pour les chasseurs, un bon marin... François Fillon, ou l'art de s'adapter à son auditoire

RHÉTORIQUE - Maintenant qu'il est mis en examen, François Fillon n'hésite pas à utiliser des images ou des métaphores pour parler de sa situation personnelle. Et le candidat de la droite le fait avec pas mal d'humour...

Depuis sa mise en examen le 14 mars dernier, François Fillon multiplie les déplacements pour tenter d’occuper le terrain et de rattraper son retard dans les sondages sur Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Pour autant, il n’oublie d’utiliser un maximum d’images et de métaphores pour rappeler sa situation et sa volonté de se battre mais toujours en les adaptant à son auditoire. Décryptage.

"Les vrais chasseurs"

Invité à s’exprimer devant la Fédération nationale des chasseurs, le candidat LR s’y est rendu quelques heures après sa mise en examen dans l’affaire de l’emploi fictif présumé de sa femme, Penelope. Celui qui se dit victime "d’une chasse à l’homme" en a profité pour ironiser sur le rôle des journalistes en les accusant d’être des chasseurs… mais de faux chasseurs. "Dans cette campagne où les balles volent bas, je peux vous confier en souriant qu’il ne me déplaît pas d’être aux côtés de vrais chasseurs", a-t-il déclaré avec le sourire aux lèvres.

La métaphore de l’esprit d’équipe

En déplacement dans le sud-ouest, et plus précisément à Biarritz le 24 mars dernier, François Fillon ne pouvait pas ne pas parler de l’esprit de combattant présent dans le rugby. Malgré les jets d'œufs à son arrivée, le candidat LR a voulu mettre en avant son esprit de combat, celui qu'il vante d'ailleurs à chacun de ses discours depuis sa mise en examen. "Ici, sur les terres du Biarritz Olympique, on sait ce que sait l’engagement total dans un combat", explique-t-il. Avant de poursuivre : "Quand la volonté est là, on encaisse les coups mais on avance, on avance parce qu'on y croit, parce qu'on a derrière soi une équipe, parce qu'on a un drapeau à défendre, parce qu'on a un peuple qui s'engage et on gagne !".

Face aux pêcheurs, la référence aux tempêtes

En Loire-Atlantique, ce lundi, François Fillon a profité d’un tour au large des côtes pour faire encore une fois référence à sa situation depuis plusieurs semaines. À la question sur le beau temps qui accompagnait sa visite, le candidat LR a fait une subtile allusion aux temps difficiles que connaissent les pêcheurs pour parler de sa personne. "La caractéristique des bons marins, c’est qu’ils affrontent tous les temps", a-t-il déclaré. Encore une fois, il s’adapte au lieu où il se trouve pour faire une référence à son cas personnel, mais aussi pour attaquer les journalistes. Accompagné par des équipes de télévision, François Fillon les tacle gentiment en parlant aux pêcheurs à ses côtés : "Les requins, ils sont sur le bateau", ironisait-il hilare.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Penelope Fillon

Plus d'articles

Lire et commenter