VIDÉO - "Une république forte, une France juste" : le (nouveau) slogan de Valls est-il si nouveau que ça ?

VIDÉO - "Une république forte, une France juste" : le (nouveau) slogan de Valls est-il si nouveau que ça ?

MIX - Alors qu'il présentait ce mardi son programme, l'ancien Premier ministre a dévoilé son nouveau slogan, qui vient remplacer "Faire gagner tout ce qui nous rassemble", un peu moqué pour sa longueur et son inefficacité. Mais cette nouvelle devise rappelle étrangement celles d'anciens candidats à l'élection présidentielle, de gauche mais pas que...

Comme un goût de déjà-vu ? Alors qu'il présentait ce mardi son programme,  Manuel Valls a dévoilé son nouveau slogan "Une république forte, une France juste" venu remplacer "Faire gagner tout ce qui nous rassemble", qui trahissait une certaine hâte et avait été moqué pour son inefficacité et sa longueur.

 Soucieuses de ne pas rester sur un échec, ses équipes ont donc travaillé à remédier à l'absence de "mot clé" et de rythme. 

Toute l'info sur

2017 : la bataille de la gauche

Lire aussi

Jospin, Royal et... Sarkozy !

Le résultat rappelle étrangement d'anciens slogans de candidats à l'élection présidentielle, à commencer par celui de Lionel Jospin en 2002 : "Présider autrement une France plus juste". Pour rappel, Manuel Valls a été le conseiller politique de ce dernier. Et le Premier ministre de Jacques Chirac reste une référence qu’il avait d’ailleurs évoquée lors de sa déclaration de candidature en décembre. 

La justice, notion chère à la gauche, était également présente dans le slogan de Ségolène Royal en 2007. Là, Manuel Valls a trouvé en elle un double exemple : "Plus juste, la France sera plus forte".

Souvent comparé à Nicolas Sarkozy pour son côté "sanguin", Manuel Valls n'échappe pas cette fois encore à la traditionnelle référence. A cette différence près, qu'avec ce dernier c'est la République qui est forte, et la France qui est juste. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rappel de vaccination : "Moins de cas graves, moins d'hospitalisations, quel que soit l'âge", assure Olivier Véran

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.