VIDÉO - "Va te faire voir" : vexé, Daniel Cohn-Bendit envoie bouler Jean-Luc Mélenchon après l’avoir tutoyé en direct sur France 2

DÉRAPAGE - Invités dimanche 27 novembre au soir à commenter les résultats du second tour de la primaire de la droite et du centre, Jean-Luc Mélenchon et Daniel Cohn-Bendit ont eu un échange plutôt tendu sur le plateau de France 2.

Nouvelle prise de bec entre Jean-Luc Mélenchon et Daniel Cohn-Bendit. Dimanche 27 novembre, Daniel Cohn-Bendit se trouve sur le plateau de France 2 afin de commenter les résultats du second tour de la primaire de la droite et du centre. En duplex, Jean-Luc Mélenchon est à son tour invité à réagir. Une intervention qui laisse place à un échange houleux entre les deux :

Daniel Cohn-Bendit : Jean-Luc... Jean-Luc, si tu te présentes, cette primaire, tu peux la gagner

Jean-Luc Mélenchon : Monsieur Cohn-Bendit, est-ce que vous pouvez m'appeler par mon nom et pas par mon prénom s'il vous plait ? Nous ne sommes pas amis, vous le savez, ne jouons pas la comédie.

Visiblement, le candidat de "La France insoumise", n'apprécie guère le tutoiement de son acolyte.

Daniel Cohn-Bendit : Vas te faire voir. […] J’ai pas de questions à lui poser. Je ne fais pas du touche-touche comme ça. On s’est toujours tutoyés, s’il n’a pas envie, qu’il aille tutoyer Castro et qu’il me foute la paix.

Jean-Luc Mélenchon : Je ne vous avais rien demandé, Monsieur Cohn-Bendit. Gardez votre calme, ça vaudra mieux pour tout le monde.

Daniel Cohn-Bendit : Vous êtes d'un ridicule incroyable Monsieur Mélenchon. Vous vous prenez pour quelqu'un que vous n'êtes pas Monsieur Jean-Luc Mélenchon.

Lire aussi

Un échange très tendu qui témoigne de l'hostilité que se vouent les deux hommes, depuis quelques temps. Voilà cinq mois, l'ancien député européen avait traité son adversaire du soir de "poule mouillée". L'ancien co-président du Parti de gauche n'était pas en reste, qualifiant l'ancien Dany le Rouge de "dégénéré" après que ce dernier l'avait accusé de "racisme anti-allemand", en février 2015.

Déjà un précédent en 2009

Reste qu'effectivement, les deux hommes s'étaient effectivement déjà tutoyés en plateau télé. C'était en 2009, et ces derniers, nous rappelle Le Monde, débattaient lors de la campagne de l'élection européenne. Une première fois sur France Inter, une autre sur France 2. Durant les échanges, plus cordiaux à cette époque, Jean-Luc Mélenchon n’était visiblement pas piqué par le tutoiement de son comparse.

Lire aussi

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

Plus d'articles

Lire et commenter