VIDÉO - Européennes 2019 : Philippe déterminé à "poursuivre le projet du Président et de la majorité"

VIDÉO - Européennes 2019 : Philippe déterminé à "poursuivre le projet du Président et de la majorité"

MAJORITÉ - Le Premier ministre Edouard Philippe s'est dit déterminé à "poursuivre le projet du président et de la majorité" malgré la défaite de La République en marche aux élections européennes.

La majorité présidentielle n'aura pas réussi son pari : remporter les élections européennes devant le Rassemblement national, après plusieurs mois de crise des Gilets jaunes. "Les Français ont placé l’extrême droite en tête. Ce n’est pas la première fois puisque ce fut le cas en 2014 et 2015. Mais je ne serai jamais dans le camp des indifférents, et je ne veux pas banaliser ce résultat de l’extrême droite, qui élection après élection, s’enracine dans le paysage politique français, au point d’en devenir l’une des grandes forces politiques", a réagi le Premier ministre, Edouard Philippe, depuis Matignon ce dimanche soir.

Toute l'info sur

Elections européennes 2019 : l'heure des résultats

Lire aussi

Le chef du gouvernement a dit avoir compris le message des Français, qui ont majoritairement voté pour le parti de Marine Le Pen, mais ont également plébiscité la liste écologiste de Yannick Jadot. "L’extrême droite consolide ses positions, et beaucoup de nos compatriotes ont l’impression que l’heure est aux solutions de repli, aux solutions extrêmes. Ce message est fort, et nous l’avons reçu cinq sur cinq. Comme nous avons reçu le message de nombreux Français sur l’urgence écologique. L’heure est donc à l’action, car les Français nous jugerons au final sur une seule chose : les résultats. Nous en avons obtenus en deux ans, mais incontestablement pas assez" a ajouté Edouard Philippe, qui a également rappelé que l'un des enjeux de l'acte 2 du quinquennat était de mettre "davantage d'humain" dans la politique gouvernementale.

Lire aussi

"Humilité" et "détermination"

"J’accueille ces résultats avec humilité. Avec humilité, mais aussi avec beaucoup de détermination. Détermination à poursuivre les forces de progrès de notre pays, détermination à préparer l’avenir de notre pays. Dès demain, je serai à pied d’œuvre pour poursuivre le projet du président et de la majorité", a conclu l'ancien Républicain, ne manquant pas non plus de rappeler que "les deux partis qui ont gouverné la France pendant plus de 50 ans totalisent chacun moins de 10% des suffrages exprimés" à ces élections. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

EN DIRECT - Confinement assoupli : c'est aujourd'hui que les Français retrouvent leurs magasins

Qui est Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter