Alimentation, congés et trajet : le rapport qu’entretiennent les Français avec leur travail

Alimentation, congés et trajet : le rapport qu’entretiennent les Français avec leur travail

Emploi
DirectLCI
Comment les Français gèrent-ils leur alimentation, leurs congés et leur trajet domicile-travail ? Monster s’est intéressé à ces sujets.

Monster, leader en recherche d’emploi, a commandé plusieurs études portant sur le rapport qu’entretiennent les Français avec leur travail. Il s’est arrêté sur trois critères importants : l’alimentation durant la pause déjeuner, le trajet depuis le domicile et l’état d’esprit pendant la période cruciale des congés. 

42 % des Français attentifs à l’alimentation

Le piège de la pause déjeuner est de céder à la facilité. Comme on n’a pas le temps de manger, on pourrait être tenté de se nourrir à la va-vite. Pire, le stress lié à son activité professionnelle est susceptible de pousser certains à se réfugier dans les plaisirs simples, comme le grignotage. 


Sauf que 42 % des Français font attention à ce qu’ils mangent sur leur lieu de travail. Une statistique encourageante qui, toutefois, ne fait pas oublier que 33 % des autres jugent leurs pauses déjeuners rarement équilibrés. Plus grave, 15 % des actifs avouent grignoter toute la journée. Karl Rigal, responsable éditorial du site Monster.fr, indique néanmoins que les entreprises commencent à sensibiliser leurs employés à la nécessité de bien s’alimenter. C’est, en effet, un point important pour être bien dans son corps. 

L’importance des transports en commun

Autre élément déclencheur de stress, le trajet domicile-travail n’est pas perçu de la même façon par tout le monde. Ainsi, 59 % des Français accordent une importance à l’accessibilité en transports en commun. À l’inverse, ils sont 28 % à ne pas en faire un critère de sélection et 5 % à préférer leur propre véhicule en toutes circonstances. Le dernier indicateur cité est positivement faible : encourager les transports en commun désengorgera les villes et luttera contre la pollution. 

Les Français parviennent-ils à décrocher pendant leurs vacances ?

Les congés et les vacances sont faits pour s’aérer l’esprit et refaire le plein d’énergie. Mais il est parfois difficile de totalement lâcher prise et d’oublier son travail le temps de quelques jours. Dans les chiffres, il y a en effet plus de Français qui acceptent de travailler pendant leurs vacances (35 %) que d’individus qui refusent de céder (28 %). Des statistiques qui ont évolué depuis 2013 et qui confirment une tendance : les Français sont de plus en plus accros à leur travail. Il y a cinq ans, les données étaient inverses : 35 % rejetaient l’idée de travailler, 24 % n’étaient pas contre. 

Sur le même sujet

Plus d'articles