BOOSTE TA CARRIÈRE - 6 conseils pour captiver votre auditoire lors d'un entretien d'embauche ou une prise de parole

BOOSTE TA CARRIÈRE - 6 conseils pour captiver votre auditoire lors d'un entretien d'embauche ou une prise de parole

#ÉPISODE23 - Dans ce rendez-vous de notre rubrique Work, François Thibault, consultant en leadership et "soft skills", propose ses conseils pour "booster" votre carrière. Aujourd'hui, il vous aide à adapter votre attitude, vos intonations lors d'un entretien d'embauche ou une prise de parole en public : elles jouent parfois plus sur ceux qui vous écoutent que le fond de votre discours.

Le célèbre président américain Abraham Lincoln a dit : "Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hache". Tout est dit : une bonne préparation évite souvent de gros efforts de réparation.  Et c'est le problème : on se prépare souvent mal. 

Alors, combien de temps passez-vous à préparer ce que vous allez dire pour un entretien ou pour toute prise de parole en public ?  Sachant qu’un entretien pour un job dure entre 30 minutes et 1h30 en moyenne, il est primordial de le préparer. En règle générale, plus un temps de parole est court, plus vous devez prendre le temps de l'anticiper.

Et surtout, il n'y a pas que le fond. Pensez-vous aussi à vous préparer sur le plan non verbal (posture, gestes, mains, sourire, look) et vocal (ton, rythme, volume) ? Combien de temps passez-vous à vous préparer sur la forme ? 

Lire aussi

L'importance du non-verbal

Albert Mehrabian, professeur de psychologie de l’université de Californie (USA), a mis au jour "la règle des 3 V". Le poids du verbal s’élève à 7% de votre communication. 38% de celle-ci est vocale (intonation, rythme) et 55 % visuelle (gestes, posture, look). Au total, 93% de la communication orale serait donc non verbale. En d’autres termes, ce que vous dites est important. Mais ce qui fait la différence, c’est votre non-verbal et votre vocal !

Pour appuyer ses propos, Vanessa Van Edwards, également chercheuse et auteur d’une des conférences Tedx les plus vues, a prouvé que plus on arrive à raconter ce que l’on dit avec des gestes, plus on est passionnant et impactant. Le poids des mains est ainsi 12,5 fois plus important que ce qui est dit. Autrement dit, on retient davantage un geste qu’un mot. 

6 conseils pour captiver ceux à qui vous vous adressez

Voici 6 conseils pour donner de l’impact à vos propos et captiver votre auditoire :

  • 1 Filmez-vous

    Prenez votre smartphone et entraînez-vous. Filmez votre prestation. C’est LE moyen le plus efficace pour préparer une intervention ou un entretien. Posez-vous les questions de façon très objective, sans vous dévaloriser : est-ce que je souris ? Est-ce que je regarde les personnes, toutes les personnes ? Est-ce que mes mains sont en mouvement ? Est-ce que j’ai des gestes et expressions faciales qui perturbent le visage, comme par exemple un grattage de nez ou de nuque ? Et enfin : est-ce que je mets de l’enthousiasme dans la voix ? Est-ce que les messages importants sont mis en valeur ? 


    Cet exercice est difficile car peu de personnes aiment se voir en vidéo. C’est pourtant de loin le plus efficace. 

  • 2Mettez des silences

    Pour mettre en valeur des messages clés ou des mots importants, le meilleur moyen est de mettre un silence juste après. Ou de les répéter. Le silence peut vous paraître interminable, mais n’en ayez pas peur. Deux secondes, c'est parfait pour mettre en exergue une idée essentielle. 


    Mon conseil est donc d’identifier les mots ou messages importants, puis de faire une pause juste après. 

  • 3Mettez de l’enthousiasme

    Imaginez que l’on vous dise un "bonjour" avec de l’enthousiasme ! Allez, essayez ! C’est tellement plus puissant. De même, dites "je t’aime" de façon monotone ou "je t’aime" de façon sincère et enthousiaste. Ce qui change, c’est le ton. Et cela modifie toute la perception de vous ET du message. 


    Le meilleur moyen de mettre de l’enthousiasme ou de la conviction est d’être d’abord convaincu soi-même. Alors posez-vous la question de savoir si vous êtes convaincu par ce que vous dites et n’hésitez pas à modifier ce que vous dites si ce n’est pas le cas. Ce qui compte est moins ce que vous dites que la manière dont vous le dites. 


    Un autre moyen de mettre de l’émotion et de la force dans vos propos est d’identifier les mots importants au préalable, lorsque vous écrivez votre texte. Puis, de les mettre en gras pour signaler que c’est un mot où il faut accentuer par exemple une tonalité enthousiasmante. Il s’agit ici de vous conditionner, tout comme on se conditionne à certaines questions en préparant des réponses au préalable.

  • 4Gérez votre voix

    Pour gérer votre voix, un exercice est très simple : la respiration. Apprenez à faire partir votre voix non pas de la gorge, mais de plus bas, des poumons. Pour cela, avant de rentrer en entretien ou dans une prise de parole, pratiquez cet exercice : inspirez 2 secondes par le nez un maximum d’air en essayant de gonfler le ventre plutôt que les poumons. Puis expirez par la bouche pendant 8 secondes. Faites-le 6 fois, ce qui revient à 1 minute. Cela va vous détendre et permettre de lâcher votre voix.

  • 5Souriez

    Après chaque silence, souriez. Quand vous commencez à parler souriez. Un sourire doit être sincère, ce qui signifie qu'il faut sourire avec les yeux. 


    Alors entraînez-vous devant un miroir. Puis avant de commencer à parler, faites-vous un rappel pour y penser.

  • 6Divisez une feuille A4 en 4

    Si vous êtes amené à animer une réunion, à faire un discours ou simplement à intervenir à l’oral il est primordial de regarder vos interlocuteurs. C’est l'une des erreurs les plus souvent commises. Une bonne astuce est d’avoir toujours quelques notes avec soi. Et voici le bon format de support. Prenez une feuille A4 standard. Puis pliez là en 4. Vous avez le format maximum que vous pouvez tenir dans les mains sans modifier votre gestuelle, ou tout du moins en gardant une gestuelle naturelle. 

> Retrouvez les conseils de François Thibault sur son site FT Conseil et sur sa chaîne Youtube Libérez votre potentiel. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

EN DIRECT - Mort de VGE : l'ancien Président sera enterré à Authon ce samedi

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Qui est l'immunologue Alain Fischer nommé "monsieur vaccin" du gouvernement ?

Lire et commenter