BOOSTE TA CARRIÈRE - Et si vous preniez Elon Musk comme coach pour trouver (ou changer) de job ?

Emploi

ÉPISODE 8 - Dans ce rendez-vous de notre rubrique Work, François Thibault, consultant en leadership et "soft skills", propose ses conseils pour "booster" votre carrière. L’idée ? Vous donner des pistes de réflexion, notamment dans le cadre d'une recherche d'emploi. Aujourd'hui, il vous livre sa seconde série de conseils pour trouver un job en s'inspirant du patron de Tesla.

Elon Musk a contribué à révolutionner de nombreux univers : l’automobile, l’aérospatiale, l’informatique, les paiements en ligne, l’écologie. Mais il n’a jamais donné de conseils sur la recherche d’emploi. Il n’a en effet jamais eu à chercher de poste. Tout simplement parce qu’il les créait lui même.  Cependant, en observant sa vie professionnelle, nous pouvons en tirer des idées inspirantes pour tout demandeur d’emploi (ou salarié en poste) qui souhaite booster sa carrière. 

 

La semaine dernière, nous avons commencé à vous faire découvrir les 12 conseils qu’Elon Musk pourrait vous donner pour avoir une vie professionnelle épanouissante. Voici la seconde partie cette semaine.

Lire aussi

  • 1Exprimez votre différence

    La "convention", la "normalité", "rentrer dans le moule" sont sans doute des expressions que vous connaissez. Savoir s’adapter est en effet une qualité essentielle. Mais savoir s’adapter ne veut pas dire penser, agir et communiquer comme tout le monde. 


    Rappelez-vous que l’on vous sélectionne pour vos compétences et vos talents, mais que l’on vous choisira toujours pour votre personnalité, vos "soft skills". Vous devez donc trouver ce qui vous différencie et ne pas avoir peur de l’exprimer. Ainsi, Elon Musk a dit que sa "plus grande erreur est probablement de compter trop sur le talent et non sur la personnalité de quelqu’un". La concurrence est sévère, alors trouvez et exprimez ce qui fait votre différence. L’épisode 2 de notre rubrique vous aidera d'ailleurs à trouver et communiquer votre différence.

  • 2L’attitude face au problème

    Le problème n’est pas le problème. Le problème, c’est votre attitude face aux problèmes. En effet, chaque jour vous êtes confrontés à des situations et problèmes et passez votre temps à les résoudre. Il faut retenir deux conseils. Tout d'abord, il faut dédramatiser le problème. Comment faire ? Repensez à ce qui vous posait problème il y a quelques années et qui maintenant est une formalité. Cela peut être parler en public, s’adapter à un nouveau logiciel, parler une langue, savoir se diriger dans un lieu nouveau…


    Bref, vous devez voir les problèmes comme une opportunité et un challenge pour progresser. On ne progresse pas en restant dans sa zone de confort.

  • 3Persévérez !

    Elon Musk a dit que "la persévérance est très importante. Vous ne devriez pas abandonner à moins que vous ne soyez obligé d’abandonner". De mon côté, je dis souvent qu'il faut apprendre à devenir marathonien. Il y a des buts que l’on peut se fixer et les résultats sont proportionnels aux efforts fournis. Pour des objectifs ambitieux, il faut devenir patient et organisé, comme l’est un marathonien qui n’abdique que si sa santé l’y force. Vous devez donc  réfléchir au "pourquoi" quand vous vous lancez dans un projet.  Il faut une raison suffisamment puissante. Alors pourquoi voulez-vous ce que vous voulez ? Evaluez votre niveau d’engagement de 1 à 10 ! Plus il est haut, plus votre niveau d’engagement est fort.

  • 4Recherchez la perfection et acceptez d’être imparfait

    Elon Musk pense que "tout est dans le détail". Pour lui, une voiture Tesla se doit "d’être  belle", de la portière aux surpiqûres des sièges. Les personnes qui ont travaillé avec lui expliquent qu’il manque de patience et que  son niveau d’exigence est très élevé. C'est ce qui les fait progresser.


    Dans une recherche d’emploi, vous devez rechercher l’excellence, aussi bien dans votre CV, votre profil Linkedin, votre look. Je connais par exemple trop de personnes qui se présentent avec une tenue qui ne les met pas en valeur. Or sachez que le non-verbal (look, posture, gestuelle) et le para-verbal (ton, voix, débit) comptent pour 93% dans l’impression laissée. C'est important, bien plus que les mots. Nous avons vu comment exprimer sa différence à l’oral ou à l’écrit. Mais un mauvais choix de tenue ou de gestes peuvent tout gâcher. Essayez de dire bonjour d’une voix monocorde et triste, puis ensuite d’une voix enjouée. Vous avez dit la même chose. Mais l’impact sera différent. 


    Autant vous devez être à la recherche de l’excellence dans votre quête d’un job qui a du sens pour vous, autant vous devez vous montrer tolérant envers vous-même. Personne n’est parfait. Elon Musk admet "avoir plein de défauts".

  • 5Soyez curieux et déraisonnables

    Comme je le rappelais la semaine dernière dans le conseil 3, Elon Musk a lu jusqu’à 60 livres par mois. J’entends souvent les débats sur la jeunesse. Elle est aussi intellectuelle et elle passe par la nécessité d’aller à la rencontre des autres, particulièrement des personnes différentes. Il ne faut pas avoir peur. Il y a souvent le bonheur, après la peur. Il y a un soulagement, moment où on se dit qu’on a bien fait de le faire, que cela en valait la chandelle. Vous devez avoir soif d’apprendre, comme un enfant qui sans cesse agace ses parents en lui demandant "pourquoi ci, pourquoi cela".


    Les gens, les livres et une ouverture d’esprit, voilà le conseil que Elon Musk pourrait vous donner. Il ajouterait qu’il ne faut pas écouter ceux qui vous disent que ce que vous voulez est impossible, déraisonnable, non mérité. Car toutes les grandes avancées médicales, technologiques, scientifiques ont été faites par des individus déraisonnables.

  • 6Réseautez

    Elon Musk est un solitaire et un grand réseauteur. Cela peut paraître paradoxal. Et pourtant, il n’avait aucun scrupule à demander de l’aide, à aller à la rencontre d’experts divers. Il admirait rencontrer des personnes inspirantes qui avaient réussi. Il appelait spontanément des personnes dont il avait lu un article dans un journal. Prospecter par son réseau, c’est aller à la rencontre des offres qui n’arrivent pas sur le marché du travail. 


    Pour y arriver, il faut changer votre façon de penser. Il faut arrêter d’être un demandeur d’emploi et davantage dans une posture d’offre de service. Cela nécessite donc d’aller à la rencontre et de ne pas attendre. Il faut renouer avec des personnes de votre premier cercle pour aller rencontrer des inconnus que vous contactez de la part de vos relations communes

Et un conseil BONUS : "Faites vraiment attention aux commentaires négatifs et sollicitez-les, particulièrement de vos amis. Presque personne ne le fait, et c’est incroyablement utile". Avoir un feedback sur soi est vraiment utile, alors commencez par demander à votre entourage professionnel et personnel quels sont vos points d’améliorations. 

Quand commencez-vous ce petit tour d’horizon qui vous apportera beaucoup ?

En vidéo

Votre voix reflète-t-elle votre personnalité ?

> Retrouvez les conseils de François Thibault sur son site FT Conseil et sur sa chaîne Youtube

> Retrouvez l'épisode 7, la première partie des conseils d'Elon Musk pour trouver un job et tous les articles de François Thibault dans notre rubrique Booste ta carrière

Lire et commenter