BOOSTE TA CARRIÈRE - Six conseils pour trouver un job grâce à votre réseau

Emploi

ÉPISODE 9 - Dans ce rendez-vous de notre rubrique Work, François Thibault, consultant en leadership et "soft skills", propose ses conseils pour "booster" votre carrière. L’idée ? Vous donner des pistes de réflexion, notamment dans le cadre d'une recherche d'emploi. Aujourd'hui, il vous livre quelques conseils pour trouver un job grâce à votre réseau...

Saviez-vous qu’on estime à près de 70% le nombre de postes pourvus sans qu’aucune annonce n’ait été publiée ? On parle ici du "off market", du marché de l’emploi caché, celui que vous ne verrez jamais chez Pôle emploi ou sur les sites des entreprises. 

L’avantage de ce marché caché, c’est qu’il y a moins de concurrence, puisqu'il n'est pas ouvert à tout le monde. Vous ne vous retrouvez pas en compétition avec des dizaines de personnes. Alors, pourquoi ne pas vous concentrer sur ce marché qui pourvoit la plus grosse partie des postes ?

C’est en utilisant son réseau professionnel que l’on a le plus de chances d’avoir accès à ce réseau : il n’y a rien de mieux que la cooptation, le bouche-à-oreille ou la recommandation d’un tiers. Voici six conseils pour trouver un job grâce à votre réseau.

Lire aussi

Bouche-à-oreille et cooptation

  • 1Ayez un projet lisible et visible

    Il est vital de savoir ce que vous voulez, pour quelles entreprises vous aimeriez travailler, et que tous vos moyens de communication réseau tels que votre CV, votre lettre de motivation, votre discours quand on vous parle et bien entendu vos profils réseaux sociaux tels que Linkedin et Twitter soient compréhensibles en quelques secondes


    Par exemple, si je cherche un poste de directeur commercial dans les médias, il faut qu’à travers ma démarche réseau je sois lisible et visible auprès des décideurs de ce secteur, c’est-à-dire ceux qui ont le pouvoir de me recruter.

  • 2Rencontrez les décideurs grâce à votre réseau

    Cela signifie que vous allez utiliser votre réseau dans le but de rencontrer les décideurs. Les connaissances de votre réseau, clients, amis, ex-collègues, fournisseurs etc. peuvent être des connecteurs directs (par exemple, votre collègue connaît le décideur) ou indirects (votre collègue vous met en relation avec une personne qui connaît le décideur : il est alors un informateur). 


    Fonctionnez donc par étapes, en rencontrant dans un premier temps votre premier cercle et en lui exposant votre projet de recherche d’emploi ou de futur changement de job. À la fin, le but est de rencontrer ces décideurs qui ont le pouvoir de vous recruter. Attention, soyez très clair dans le message sur le fait que vous êtes en transition, en repositionnement de carrière.

  • 3Obtenez l’entretien réseau

    Quand vous rencontrez une personne, renseignez-vous un maximum sur elle avant de la contacter. Allez voir son profil Linkedin, ainsi vous verrez son parcours, mais ne l’ajoutez pas avant le premier contact. Elle risque de ne pas vous accepter. Dans l’ordre, vous pouvez la contacter par email, en annonçant que vous avez des relations en commun et que vous allez la contacter. Elle ne vous répondra pas forcément mais elle aura vu le message. Puis, vous l’appelez pour prendre un rendez-vous, qui doit toujours se faire en face-à-face. La confiance se crée plus facilement en vous voyant. Veillez d'ailleurs à soigner votre apparence lors de l’entrevue. L’autre avantage du face-à-face est qu’il est plus difficile de raccourcir une entrevue physique qu’un rendez-vous téléphonique.

  • 4Préparez l’entretien réseau

    Une fois le rendez-vous obtenu, vous pouvez désormais ajouter la personne sur Linkedin, avec évidemment plus de chances qu’elle vous accepte. Vous pourrez ainsi voir son profil complet, et son réseau, et constater ainsi que cette personne connaît des gens chez Peugeot, Renault et BMW par exemple, ce qui vous permettra de cibler vos questions

  • 5Demandez des conseils, un avis ou des informations à votre réseau

    L'idée est de gagner la confiance de votre interlocuteur. Ne demandez pas de job. En France, il est primordial d’établir la confiance. Il est très mal venu de demander un emploi, il faut donner envie à votre réseau de vous aider. Et demander des conseils, un avis ou des informations est le meilleur moyen d'y parvenir. Car tout le monde a un avis et se sent valorisé que vous fassiez appel à lui. 


    Si vous demandez un job, vous allez effrayer votre interlocuteur, c’est très direct, et s'il n’a pas de job, il n’a aucun intérêt à vous recevoir. Votre but est d’obtenir des informations qui vont vous rapprocher de l’entreprise ou du décideur. Pensez à la fin de l’entrevue à poser cette question : par exemple, si vous souhaitez rentrer chez Peugeot, n’hésitez pas à lui demander s'il connaît quelqu’un chez ce constructeur.  

  • 6Entretenez votre réseau

    Il est primordial d’entretenir son réseau. La première étape est d’envoyer un email de remerciement à la suite du rendez-vous. Je conseille d’y inclure une phrase telle que "je me permettrai de revenir vers vous pour vous tenir informé ou vous redemander votre avis… ". D’une certaine manière, vous vous autorisez poliment à pouvoir reprendre contact avec la personne rencontrée. Ensuite, n’hésitez pas à reprendre régulièrement des nouvelles ou mieux, à être actif sur son réseau Linkedin en commentant ses publications.

En vidéo

Café de l'emploi : un recrutement basé sur la compétence et la communication

> Retrouvez les conseils de François Thibault sur son site FT Conseil et sur sa chaîne Youtube Libérez votre potentiel

> Retrouvez l'épisode 8 : Et si vous preniez Elon Musk comme coach pour trouver (ou changer) de job ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter