BOOSTE TA CARRIÈRE - Vous êtes en transition professionnelle : voici les 5 leviers sur lesquels vous devez vous appuyer

Emploi
DirectLCI
ÉPISODE 1 – Dans ce nouveau rendez-vous de la rubrique Work, François Thibault, consultant en leadership et "soft skills", vous propose ses conseils pour "booster" votre carrière. L’idée ? Vous donner des pistes de réflexion très concrètes pour améliorer votre employabilité. Un parcours et un cheminement à retrouver tout au long des articles qui seront publiés le lundi.

Commençons par une histoire….

Imaginez que vous partiez en expédition en voiture dans le désert, avec un guide qui n’est plus à jour, des pneus franchement fatigués et avec une seule bouteille d’eau. Est-ce bien raisonnable ? Et bien il y a des personnes qui agissent ainsi, inconscientes, mal préparées. 


Transposé dans une recherche d’emploi, cela amène à l’échec. Ces personnes s’attaquent immédiatement à la mise à jour de leur CV, impatientes de retrouver un emploi. Elles multiplient les envois de candidatures en misant sur le volume. Fonctionner ainsi, c’est comme choisir la femme qui vous plaît le plus parmi celles avec qui c’est possible. C’est accepter de se faire choisir. C’est être un "demandeur d’emploi".  Certes, cela peut fonctionner. Mais à quel prix ? Pour quelle motivation ?


Vous comprenez donc qu’il est urgent de trouver de nouvelles solutions pour booster sa recherche d’emploi. Et si nous prenions le problème à l’envers ? Et si nous nous concentrions sur nous plutôt que sur le job ? Et si la solution, c’était de booster notre employabilité ? Et comment faire ? Ce sont les questions auxquelles je vais répondre. Cela s’appelle les cinq leviers de la réussite. 


Faisons une pause pour définir le sujet que nous aborderons au cours des prochaines semaines.

L’employabilité, selon le Larousse, est la "capacité d'une personne à être affectée à un nouveau travail". C’est donc la capacité à obtenir un job, à se démarquer de la concurrence, à faire ressortir toute la richesse de notre profil. Et donc, au final, à être l’élu(e). Cela nécessite une réflexion sur soi et l’utilisation des meilleurs moyens de recherche. Dans notre exemple du début, la voiture c’est nous. Il y a un volant et quatre roues. 


Ce sont les 5 moyens à notre disposition pour arriver à destination. L’utilisation que nous en faisons détermine nos résultats. 

  • 1Le volant

    Le volant indique la direction, une cible, un objectif. Si nous ne savons pas avec clarté où nous voulons aller, difficile d’y arriver. Rechercher le job parfait, c’est comme dire que nous voulons aller au paradis, trouver la femme ou l’homme parfait. Cela manque de précision. Il y a alors deux risques : s’égarer et perdre du temps.  Le volant a d’autres problèmes. Devant les obstacles, un orage par exemple, il nous fait faire facilement demi-tour. C’est le cas quand nous ne nous sentons pas suffisamment bien équipés ou que nous ne sommes pas prêts à faire les efforts. 


    Dans la vie, les gains sont proportionnels aux efforts. Vouloir la victoire sans combattre n’est pas possible. Le niveau d’engagement dépend de la raison pour laquelle nous souhaitons arriver à destination. Il faut donc réfléchir au "pourquoi". C’est l’essence, l’énergie qui permet de surmonter les obstacles.  Rappelez-vous l’énergie dont vous avez fait preuve lorsque vous avez vraiment voulu obtenir quelque chose qui avait du sens ou était important pour vous.

  • 2La roue du mental, de la pensée

    Elle correspond à la façon de penser, nos valeurs et croyances, puis aussi à ce nous pensons de nous. Parfois, cette roue bloque, notamment dans une période de transition de vie. On lui a parfois tellement répété "tu n’y arriveras pas, tu n’es pas assez bonne… de toute façon" que son niveau d’estime de soi (l’opinion de soi) et de confiance en soi (la capacité à se lancer, malgré les doutes) la met à plat. 


    Comment demander à quelqu'un de nous recruter si nous ne nous estimons pas remarquable ? Il est donc important de prendre le temps de mieux se connaître pour renforcer notre image de nous dans une recherche d’emploi. C’est d’ailleurs une opportunité. Quand nous travaillons, nous avons la tête dans le guidon, absorbés par le quotidien !  N’hésitez donc pas à faire une pause : ralentir, cela permet d’accélérer ensuite ! 

  • 3La roue des émotions

    La recherche d’emploi est un véritable ascenseur émotionnel. Et parfois nos émotions sont des freins. Ce qu'il se passe est simple : la peur prend le dessus ou le stress bride notre potentiel en nous paralysant.


    Les émotions et les pensées étant liées, nous pouvons avoir tendance à écouter nos pensées qui nous soufflent à l’oreille : "Ah mais si on n'y arrive pas, cela va être un échec. La honte, que vont penser les gens ?". Le regard des autres peut nous priver de choix qui nous animent réellement. Il faut s’en libérer (pas facile, mais possible) pour se sentir en harmonie et inspiré. Il faut se rappeler que nous ne regrettons pas ce que nous avons choisi dans la vie. Réagir avec calme et intelligence face aux opportunités, aux obstacles, voilà un challenge intéressant. 

  • 4La roue de l’action, de la stratégie et de l’exécution

    La stratégie est le moyen le plus rapide, le plus fun, le moins coûteux d’obtenir ce que nous voulons dans la vie. Sans une bonne stratégie, nous nous laissons distraire. Notamment par des plaisirs qui agissent comme un anesthésiant, parce qu’ils restent fugaces. La société de consommation ne nous invite évidemment pas à penser long terme et les multiplie. Cela facilite les achats impulsifs, donc l’économie, mais pas nos économies. 


    Voici un conseil que je tiens d’un grand dirigeant. Une stratégie, c’est identifier les cinq actions les plus impactantes pour arriver à destination. Seulement cinq.

  • 5La roue de la communication

    On lui a tellement répété que ce qui compte c’est le fond, la compétence, qu’elle est plutôt en retrait, toujours un peu à plat. Or, la qualité de vie dépend de la qualité de notre communication. Si personne, ni nous, ne dis à quel point nous sommes remarquables, personne ne le saura. Et la communication est verbale, non verbale, digitale et passe également par votre look.


    Parfois, la communication est excellente, enthousiasmante et convaincante. C’est quand nous effectuons quelque chose qui a du sens et que nous sommes détendus, comme lorsque nous sommes déconnectés de l’enjeu. Alors les pensées, les émotions et la communication poussent dans la même direction.


    Voici une question que je vous invite à vous poser. Soyez capable de répondre à "qui êtes-vous" en trois mots. Tout simplement car la personnalité est le facteur essentiel dans l’attribution d’un job.

Au final, vous comprenez que le succès et la réussite d’une transition professionnelle ne relèvent pas que d’une roue, mais bien d’une alchimie entre ces cinq leviers. J’ai analysé de nombreux succès et réussites de leaders inspirants comme Steve Jobs et Nelson Mandela. J’ai observé et accompagné des milliers d’individus qui se réveillent motivés, qui sont heureux d’aller au travail, épanouis le soir en rentrant et performants. Ils conduisent la voiture avec une façon de penser, d’agir, de ressentir, de communiquer différentes et savent précisément où ils vont. C’est ce qui les rend désirés, remarquables.


Pour conclure, trois idées sont à retenir :

> Quand on a un objectif précis et clair, et qu’on a compris "pourquoi" on le veut, le niveau de motivation est grand. Clarifiez ce que vous recherchez.


> La transition professionnelle est une opportunité de mieux se connaître, de renforcer son estime de soi et de faire des choix qui ont du sens pour soi.


> Développer son potentiel et son employabilité, c’est travailler sur cinq leviers, et pas qu’un seul.



Le challenge que je vous propose pour ce premier épisode : Prenez une minute pour vous demander si ce que vous voulez est clair ?


> Retrouvez les conseils de François Thibault sur son blog FT Conseil et sur sa chaîne Youtube

> A suivre dans le prochain épisode : Inspirez-vous des leaders pour booster votre communication

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter