BOOSTE TA CARRIÈRE - Vous n'êtes pas assez sûr de vous ? Voici comment rebâtir votre confiance

Emploi
ÉPISODE 5 - Dans ce nouveau rendez-vous de notre rubrique Work, François Thibault, consultant en leadership et "soft skills", propose ses conseils pour "booster" votre carrière. L’idée ? Vous donner des pistes de réflexion pour s'adapter au monde du travail et à ses évolutions, notamment dans le cadre d'une recherche d'emploi. Aujourd'hui, il se penche sur la (primordiale) confiance en soi.

En 2018, une étude sur les compétences clés pour progresser dans sa carrière a donné un résultat étonnant. La confiance en soi est en tête, citée par 74% des sondés. Un sondage de TerraFémina  a également montré que près de la moitié des personnes concèdent qu’avoir plus de confiance en elles les ferait progresser dans leur carrière.


Vous comprenez donc que c’est un élément essentiel pour booster sa carrière. En transition professionnelle, on peut perdre de sa confiance. Et pourtant, c’est à ce moment qu’elle doit être forte et renforcée. Alors qu’est-ce que la confiance en soi, comment la cultiver ? Ce sont les questions auxquelles je vais répondre.

La capacité à agir, malgré ses doutes

La confiance en soi, c’est avoir la conviction d’avoir les ressources en soi pour faire face à ce qui va arriver. C’est donc la capacité à se jeter dans l’action malgré les doutes.


Beaucoup de leaders disent les mots "si tu veux avoir confiance en toi, il faut être sûr de toi". C’est tout le contraire. La confiance en soi, c’est aller de l’avant quoi qu’il arrive, sans certitude du résultat. Dans quel domaine est-on sûr du résultat ? Aucun, sauf dans votre zone de confort.  Evidemment, la société nous incite à tout contrôler en nous demandant d’être audacieux tout en punissant l’échec. Alors, nous nous lançons quand nous sommes sûrs. Cela rassure. Le peureux, par exemple, attend d’être prêt, de tout maîtriser avant de se lancer, donc il n’y va jamais, il repousse. 


La confiance en soi est différente de l’estime de soi. L’estime de soi est la valeur que l’on se porte, le degré d’amour que l’on a pour soi. Comment donner envie de vous recruter si vous n’êtes pas convaincu vous même par votre capacité à assumer un poste ? On peut avoir confiance en soi sans estime de soi ou inversement. Par exemple, Bernard, commercial grands comptes, estime avoir une grande valeur sur le marché du travail, sans oser réaliser son rêve de créer son entreprise. Il a une bonne estime de lui, mais manque de confiance en lui.


La confiance en soi est donc un comportement. Cela n’a rien d’inné. On peut décider de changer son comportement, d’oser.  Voici six moyens que j’utilise avec mes clients lors de mes interventions pour les aider à cultiver la confiance en soi.

  • 1À l’intérieur de soi

    Le meilleur de soi se révèle lorsque l'on fonctionne en étant aligné avec ses valeurs et ses passions et non celles des autres. C’est là que nous sommes à plein potentiel. Il faut accepter ses doutes, accueillir ses peurs car nous ne pouvons pas tout contrôler. De quoi vous inquiétez-vous dans la vie ? D’être en retard ? De payer votre loyer ? Si vous lisez cet article, c’est que vous vivez dans un certain confort, il ne vous manque rien de vital. Tout va bien se passer si vous osez…


    Le premier moyen est donc d’accepter d’avoir des doutes et d’arrêter de vouloir être prêt et que tout soit parfait pour passer à l’action. Faites-vous confiance, à vous, à votre intuition qui ne vous a que très peu souvent trompé. Dites-vous "j’y vais", peu importe le résultat. Il n’y a pas d’échec, que des expériences. Ne pas réussir n’est pas un échec. Ne pas tenter mène à l’échec. L’échec, c’est répéter les mêmes erreurs deux fois. Alors, passez à l’action, agissez, apprenez, décidez d’oser ! 


    La confiance, c’est accepter de surmonter ses peurs et ses doutes et y aller quand même. Au fond, qu’avez-vous à perdre à tenter d’obtenir quelque chose que vous n’avez pas encore, comme un poste dans la boite de vos rêves ? Comme demander une augmentation ? Vous ne perdez rien… puisque vous ne les aviez pas, avant.

  • 2La confiance vient des autres

    Quel est le niveau de confiance d’un enfant aimé, bien entouré et félicité ? Et celui d’un enfant critiqué ?  Le niveau de confiance en soi dépend aussi de son entourage. Adulte, c’est la même chose. C’est pourquoi il y a une dimension extérieure pour développer la confiance en soi. Savoir bien s’entourer, de vrais amis qui vous veulent du bien de façon désintéressée. 


    Aristote a dit qu’un ami est une personne qui vous fait progresser. Vous devez limiter ou fuir les personnes toxiques et vous ouvrir aux autres, aux gens bienveillants. Car vous apprendrez auprès d’eux. Ills vous donneront confiance avant de vous faire confiance.


    Pour savoir si les personnes que vous fréquentez sont toxiques ou bienveillantes, posez-vous simplement la question : comment est-ce que je me sens quand je suis avec elles et après les avoir vues ?  Si vous ne vous sentez pas bien à chaque fois, vous savez ce que vous devez faire. 

  • 3La clarté des objectifs

    Lorsque vous savez exactement où vous allez, je suis sûr que vous ne vous laissez pas influencer par ce qui se passe autour de vous et ce que les gens pensent. Vous vous faites confiance. Plus vos objectifs sont clairs, plus vite vous les atteindrez et plus votre niveau de confiance sera élevé. 


    Un objectif "clair" signifie "précis".  Si la plupart des personnes n’obtiennent pas ce qu’elles veulent, il y a deux raisons : elles ne savent pas ce qu’elles veulent ou ne savent pas pourquoi elles le veulent. Sans objectif clair, et sans raison de l’obtenir puissante, nous abandonnons au premier obstacle, comme les résolutions non tenues du début d’année que nous répétons chaque année. Lorsque nous avons un but, comme trouver tel emploi dans les deux mois ou obtenir tel poste dans les deux ans, nous n’abandonnons pas et restons focalisés.

  • 4Le savoir faire, la compétence, la répétition

    Quel est votre niveau de confiance en vous si je vous interroge sur un sujet que vous maîtrisez parfaitement ? Élevé, très probablement. La compétence apporte de la confiance. Pour réussir un examen, un entretien, vous devez avoir de la préparation.


    Pour augmenter votre niveau de compétence, investissez dans ce qui vous permet de progresser (livre, formation, s’inspirer des modèles de réussite pour vous) plutôt que dans ce que le philosophe Spinoza appelle "le plaisir", qui, lui, est fugace. Derrière le sentiment d’avoir appris, il y a pour Nietzsche une "augmentation de la force vitale".

    Plus vous répétez un exercice, plus vous développerez votre compétence.


    Le développement de soi et de ses compétences est l'un des moyens essentiel pour cultiver la confiance en soi.

  • 5L’action

    Sans action, il y a stagnation. Sans mouvement dans la mer, vous coulez. L’action en dehors de votre zone de confort, c’est-à-dire ce que vous savez déjà faire, vous permettra de développer votre confiance en vous. 


    N’attendez pas d’être motivé pour agir. Agissez sur les cinq actions à fort impact pour vous rapprocher de vos objectifs. Seulement cinq ! Et concentrez-vous dessus. Nous sommes toujours récompensés des efforts intelligents. Et la récompense aux efforts apporte plus de confiance.

  • 6La confiance en soi est fille de joie

    Quel est votre niveau d’audace lorsque vous vous sentez bien ? Votre niveau de confiance en vous ? Tout vous semble alors possible. Au contraire, quand vous vous sentez mal, fatigué, stressé, le niveau de confiance et d’audace chute. 


    Plus vous vous sentez bien, plus vous aurez confiance en vous. Pour y arriver, rappelez-vous avec précision les moments où vous vous sentiez bien. Et trouvez ce que vous faisiez, qui était avec vous : en clair, le "pourquoi" du fait vous vous sentiez bien.

Votre challenge

1 > Qu’est-ce qui serait différent dans votre vie professionnelle si vous aviez plus confiance en vous ? Identifiez deux changements. Par exemple : auriez-vous un meilleur poste, un meilleur salaire…?


2 > Churchill a dit qu’il "faut agir comme si vous étiez sûr de gagner". C’est cela la confiance : un choix, une décision. Quand décidez-vous d’agir ainsi ? Choisissez une date.

En vidéo

La confiance en soi, ça se travaille !

> Retrouvez les conseils de François Thibault sur son site FT Conseil et sur sa chaîne Youtube


> Retrouvez l'épisode 4 : Mieux se connaître pour mieux se présenter : trouvez les 20 mots qui vous caractérisent et tous les articles de François Thibault dans notre rubrique Booste ta carrière

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter