Cadres, êtes-vous payés à votre juste valeur ? Le Guide des salaires 2019 vous dit tout

Cadres, êtes-vous payés à votre juste valeur ? Le Guide des salaires 2019 vous dit tout

Emploi
DirectLCI
ARGENT - Le salaire des cadres, à la hausse depuis plusieurs mois, devrait continuer de grimper en 2019. C’est ce qu’indique le Guide des salaires 2019, édité par Robert Half, cabinet de recrutement spécialisé sur l'emploi des cadres.

Grand beau temps et horizon est dégagé pour les cadres : le marché du recrutement est sur une belle tendance à la hausse, à la fois sur des CDI et de l’intérim. C’était le cas cette année, et cela devrait continuer en 2019, indique le cabinet de recrutement spécialisé sur l'emploi des cadres Robert Half, dans son Guide des salaires 2019, qui vient de sortir.  Et forcément, l’offre de salaires correspond avec ces nouveaux enjeux de recrutement.


Le secteur est en effet porté par la 4e révolution industrielle, à savoir la digitalisation des entreprises (automatisation, big data, intelligence artificielle...). Elle implique la recherche de nouveaux talents et l’attente de compétences de plus en plus pointues. 

Au point que l’emploi cadre atteint, d’après le cabinet, "le plus haut niveau historique des recrutements jamais franchi." 


Tous les secteurs de l’économie sont concernés par cette dynamique, mais celui des services se distingue : il représente un recrutement sur trois. Les fonctions les plus recherchées se font dans les domaines de l’informatique, du digital et de la finance. Focus sur ces trois secteurs. 

Les métiers systèmes d’information et digital

C’est le nouvel or noir. Les entreprises cherchent des profils plus experts pour répondre à des enjeux ciblés, notamment les évolutions du socle SI, qui entraîne de fortes demandes en matière de gestion et sécurisation des données. Avec le RGPD, note le Guide, on s’attend aussi à une hausse des demandes sur des profils Data protection officer. Sur les métiers purement IT, "nous sommes entrés dans l’ère de la 'totale transversalité'," où par exemple, l’ingénieur systèmes ou réseaux, qui est à la base un profil purement technique doit dorénavant être aussi 'business partner'". 


Question salaire, les entreprises ciblent notamment leur hausses sur les spécialistes de données (IA, machine learning...) et les profils capables de faire évoluer les systèmes d’information.

Finance d’entreprise et comptabilité

Ces fonctions restent incontournables pour les entreprises, et le volume d’embauche est à la hausse. En cause notamment le fait que surgit une vague de réinternalisation : après avoir largement externalisé les processus de finance et de comptabilité, les sociétés cherchent dorénavant à les récupérer dans leur giron. Autre raison : le développement de structures type start-up, qui a abouti à de nouvelles demandes sur ces profils.

Métiers juridique, fiscal et ressources humaines

Ce marché repart à la hausse, avec la création de postes de et certaines dynamiques spécifiques : les métiers s’internationalisent, tandis que les candidats restent moins longtemps dans les entreprises, indique le Guide. Sur la partie juridique, de nouvelles fonctions se développent autour de la conformité et de la gestion des données personnelles, en lien avec le RGPD. A noter également une hausse des demandes pour les juristes experts  en droit de la concurrence, de la consommation et de la distribution. 


Côté RH, trois métiers sont en vue : le responsable Talents Acquisition, notamment chez les start-up ; le responsable paie, dont le rôle s’élargit et enfin, le contrôleur de gestion social qui doit faire preuve de leadership.  Quant aux équipes fiscales, elles se sont considérablement étoffées ces derniers mois, ce qui explique que le salaire est à la hausse. 

En vidéo

Les salaires en hausse en 2018

Comment lire le Guide et évaluer votre salaire ?

> Comment lire les grilles présentées ? Les échelles de salaires de départ sont ventilées en percentiles (une méthode de calcul similaire à celle utilisée pour appréhender la courbe de croissance d'un enfant).  Pour évaluer votre niveau de salaire en fonction d’une région : trouvez le métier et le percentile correspondant à votre profil. Choisissez la région. Multipliez le salaire percentile par le pourcentage associée à la région (carte ci-dessous). 


> Voici à quoi correspond chaque percentile : 

5e percentile : Ce percentile le plus bas correspond généralement aux candidats nouveaux au poste convoité et en
 cours d'acquisition de compétences. 

50e percentile : Les salaires correspondant au percentile médian sont destinés aux personnes dotées d'une expérience dans la moyenne et des compétences nécessaires pour accomplir le
 travail. 

75e percentile : Les salaires de départ plus élevés exigent des compétences solides 
et une expérience plus importante que la norme. Les candidats peuvent être titulaires de diplômes spécialisés. 

95e percentile : Les personnes dotées d'une expérience adéquate et pointue, et notamment de diplômes spécialisés, peuvent exiger un salaire situé dans le percentile le plus élevé. Le poste peut être très complexe ou s'inscrire dans un marché où la concurrence pour trouver des talents est extrêmement forte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter