Cafés et restaurants : "On sait déjà qu'on va travailler à perte"

Cafés et restaurants : "On sait déjà qu'on va travailler à perte"
Emploi

INTERVIEW - Même si les Français ont hâte de retrouver leurs bistrots et restaurants préférés, Marcel Benezet, président de la branche des cafés, bars et brasseries de l'organisation GNI-HCR, estime que la réouverture va être très compliquée, dans la pratique mais aussi économiquement.

Les professionnels de la restauration sont globalement satisfaits des annonces d'Edouard Philippe. Après presque 80 jours d'inactivité, les cafés et restaurants pourront enfin revoir leurs clients. Marcel Benezet, président de la branche des cafés, bars et brasseries de l'organisation GNI-HCR, affirme que "la gestion sera très compliquée et onéreuse". Selon lui, certains ne pourront pas rouvrir et rajoute même que "30 % des établissements français vont passer à la trappe".

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"On s’attend à un raz- de-marée" : comment Pôle emploi peut faire face à la vague de chômeurs ?



Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 29/05/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 29 mai 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent