Coronavirus : bientôt la mise en place d'une prime pour ceux qui continuent d’aller travailler ?

Coronavirus : bientôt la mise en place d'une prime pour ceux qui continuent d’aller travailler ?
Emploi

RÉCOMPENSER LES TRAVAILLEURS FRANÇAIS ? - Le gouvernement réfléchit à la mise en place d'un système de prime pour les Français qui poursuivent leur activité professionnel durant la crise de coronavirus.

Travailler pendant le confinement pourrait faire l'objet d'une récompense financière. Le gouvernement songe à instaurer 'un système de prime" en cette période de crise de coronavirus, selon le site Les Echos. Une idée initiée par Emmanuel Macron et soutenue par le Medef, désireux de récompenser les "héros du quotidien". Quels secteurs sont concernés ? Pour l'instant, il n'est pas question de lister des secteurs et des entreprises spécifiques. "Il n'y a pas vraiment de secteurs essentiels", explique l'Elysée au journal économique, rappelant que tout est lié.

La question du financement reste toutefois à déterminer. Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux a évoqué les enjeux économiques. "Il faut une prise en charge par l'Etat car les entreprises ne pourront pas payer", a-t-il estimé.  Autre son de cloche du côté du Ministère de l'Economie et des Finances, toutefois. "Tous les outils sont sur la table, a déclaré aux Echos Bercy. Pour récompenser ces travailleurs, les entreprises peuvent se saisir de la prime Macron défiscalisée, qui reste valable jusqu'au 30 juin."

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Lire aussi

Pour aider les entreprise à faire face au ralentissement considérable de l'économie, le gouvernement a mis en place un dispositif de soutien financier à destination des entreprises. Parmi les mesures, on retrouve une aide forfaitaire qui est issue d'un fonds de solidarité créé pour aider les plus petites entreprises les plus touchées, la suspension des factures d'eau, de gaz et d'électricité ou encore le report du paiement des impôts et des charges d'un à trois mois. Dans un second temps, au cas par cas, et en fonction de l'ampleur des difficultés de l'entreprise, les reports pourront finalement donner lieu à une annulation.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent