"Il faut arrêter de venir se promener en famille dans les magasins" : le coup de gueule de la grande distribution

"Il faut arrêter de venir se promener en famille dans les magasins" : le coup de gueule de la grande distribution
Emploi

APPEL - Faire ses courses seul, acheter le strict nécessaire et si possible des produits agricoles français: face aux comportements "irresponsables" de certains Français, la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), appelle au civisme.

"Je ne suis pas la seule en colère, nous le sommes tous. Les clients sont filtrés un par un à l’entrée du magasin et après, certains se retrouvent dans les allées. Des couples bras dessus, bras dessous, des familles, des copains. L’après-midi, il y a des jeunes qui se donnent rendez-vous et ils se promènent au rayon télé. D’autres reviennent plusieurs fois par jour. Ils ne se rendent pas compte du danger de cette épidémie de coronavirus, de tous les gens qui meurent, des médecins qui y laissent leur vie."

C’est ce coup de colère d’une caissière d’un Carrefour à Nantes, relayé par le journal Ouest-France, qui a fait sortir Jacques Creyssel de ses gonds. Le comportement décrit par cette salariée est "écoeurant" et "irresponsable", a-t-il estimé. "Il faut arrêter de venir se promener en famille dans les magasins". L’homme est directeur général de la FCD, la Fédération du commerce et de la distribution, qui rassemble les enseignes de la grande distribution. Il a lancé un appel au "civisme et à la responsabilité de tous les Français lorsqu'ils vont faire leurs courses".

Toute l'info sur

Coronavirus : comment bien occuper son temps en période de confinement

Lire aussi

Il faut acheter ce qu'il faut, pas besoin de priver les autres en achetant beaucoup trop- Jacques Creyssel, de la Fédération du consommation et de la distribution

Et il est vrai que, les sorties pour effectuer des achats de première nécessité étant autorisées, certains ont pu en user et en abuser.  C’est pourquoi Jacques Creyssel a reprécisé, mercredi sur RTL, la règle : faire ses courses seul, acheter le strict nécessaire et si possible des produits agricoles français. "Il faut faire ses courses tout seul si on le peut, avec un enfant si jamais naturellement on n'a pas la possibilité de le (faire) garder", a-t-il précisé. Les courses ne doivent "pas être l'occasion d'une balade", a-t-il complété, "il ne s'agit pas d'y rester deux heures". 

De même, les Français doivent respecter les règles, "la règle d'un mètre notamment, il en va de la santé de tous". "Cela ne sert à rien de faire du bruit le soir à vingt heures si en même temps on ne respecte pas les règles pendant la journée", a-t-il ajouté, faisant allusion au fait que des Français se rassemblent tous les soirs à leurs fenêtres pour applaudir les soignants. Enfin, "il faut acheter ce qu'il faut, pas besoin de priver les autres en achetant beaucoup trop de choses", a estimé le directeur général de la FCD.

En vidéo

L'initiative "Des bras pour ton assiette", inscrivez-vous pour venir en aide aux agriculteurs

L'appel à consommer des asperges, des fraises, de l'agneau

Il a aussi relayé l’appel des producteurs locaux et de la grande distribution, à acheter et consommer des produits frais français : "Quitte à être civiques, autant que les Français en profitent pour acheter des produits agricoles français, pas seulement des pâtes, qu'ils achètent des asperges, des fraises, de l'agneau", a demandé Jacques Creyssel.

Car il y a "une mobilisation absolument fantastique de toute la chaîne agroalimentaire pour faire en sorte que dans cette période extrêmement difficile, tout le monde puisse avoir accès à des produits de qualité en nombre suffisant", a-t-il noté, rappelant qu'il n'y avait "pas de problème de pénurie" dans les magasins.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent