CPF : attention, vous risquez de perdre vos heures de formation !

CPF : attention, vous risquez de perdre vos heures de formation !

DATE LIMITE - Lancé il y a six ans, le passage du Droit individualisé à la formation (DIF) vers le Compte personnel de formation (CPF) pourrait mettre les compteurs des heures disponibles à zéro, pour les salariés qui ne feraient pas migrer leurs droits au 31 décembre. Et ils seraient des millions dans ce cas.

Pour une fois, la puissance publique avait pris son temps. En réformant le système français de formation professionnelle, pour passer du Droit individualisé à la formation (DIF) au Compte personnel de formation (CPF), l'administration avait laissé à tous, salariés du privé comme fonctionnaires, un large délai pour faire valoir leurs droits. Si le CPF est en vigueur depuis début 2015, tous les salariés concernés ont eu cinq ans pour migrer leurs heures de DIF vers le CPF, un délai qui arrive à échéance à la fin de cette année 2020. 

Après le 31 décembre, vos droits non réclamés ne seront donc plus valables... ou presque. Tous les droits transférés à temps le seront à un taux assez avantageux, 15 euros de CPF crédités par heure de DIF déclarée. Au total, les droits non-transférés pourraient atteindre 12 milliards d'euros, qui disparaîtraient au douzième coup de minuit le 31 décembre prochain. 

Lire aussi

Le ministère pourrait repousser la date butoir

L'affaire n'est pas mince, tant pour les salariés qui pourraient perdre une partie de leurs droits à formation, que pour le ministère du Travail. Ce dernier se retrouve ainsi entre l'arbre et l'écorce... Si les droits inutilisés viendront combler en partie les déficits projetés de la formation professionnelle, difficile politiquement d'assumer avoir fait disparaître des droits acquis par les salariés, malgré le large délai accordé pour faire migrer les droits d'un système sur l'autre.

Combien de salariés concernés ? Sur ce point les estimations divergent, de un sur quatre à un sur six selon une étude Ipsos pour le compte du spécialiste des langues Wall Street English, pour un solde perdu estimé entre 1200 et 1800 euros. Pour sortir de l'impasse, le gouvernement pourrait reculer la date butoir, c'est ce qu'a annoncé ce jeudi 22 octobre Elisabeth Borne à La Croix. Une campagne de communication va être relancée pour inciter les salariés à basculer leurs droits, les employeurs aussi seront mobilisés, "pour qu'ils sensibilisent les salariés au sujet", explique la ministre, qui ne précise pas encore jusqu'à quand la date limitée pourrait être repoussée

En vidéo

Ils profitent du confinement pour effectuer une formation ou se reconvertir professionnellement

Transférer mes droits, comment faire ?

D'abord, connaître l'état de vos droits à ce jour. Si ce n'est déjà fait, il vous faudra donc aller ouvrir un compte sur le site Mon Compte Formation, vos coordonnées et votre numéro de Sécurité sociale suffisent. Une fois votre compte ouvert, vous pourrez y accéder sur le web, mais aussi par des applications iPhone et Android gratuites.

Sur la page "Mes droits formation", vous pourrez retrouver l'état de vos droits, avec le détail de ceux issus du DIF, si leur migration a déjà été effectuée. En revanche, si vous étiez salarié en 2014 et avant, que les droits issus du DIF sont affichés à zéro, et que vous ne les avez pas déjà utilisés, alors il est urgent d'agir.

La procédure est simple, à condition d'avoir les bons documents, ceux qui portent le solde de votre DIF à fin 2014. Il peut s'agir de vos bulletins de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015, ou de l'attestation de droits au DIF que vous aurait fourni votre employeur à la même époque. Si vous aviez plusieurs employeurs simultanés, vous pouvez additionner les soldes entre eux. Et si vous étiez demandeur d'emploi, le dernier certificat de travail de la période 2009-2014 doit porter la mention du solde de vos droits au DIF. Et si vous n'avez aucun de ces documents, rapprochez vous de la DRH de vos employeurs de l'époque.

Un fois votre solde sous les yeux, il suffira d'aller dans la rubrique "Mes droits formation", puis cliquer sur "Saisir mon DIF" pour entrer le nombre d'heures dont vous disposez. Outre toutes les ressources disponibles sur le site, le ministère du Travail a également mis en place une hotline gratuite, au 0970.823.550.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vendée Globe -"C'était un truc de barjot !" : les premiers mots de Kevin Escoffier après son sauvetage

EN DIRECT - Covid-19 en France : plus de 400 décès à l'hôpital en 24h et environ 4.000 cas confirmés

Vendée Globe : Escoffier en détresse, délicate opération de sauvetage en cours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Loi sécurité, violences policières, maintien de l'ordre... Gérald Darmanin tient sa ligne devant les députés

Lire et commenter