Dans le Loir-et-Cher, les professionnels de l'hôtellerie s'inquiètent du déconfinement

Dans le Loir-et-Cher, les professionnels de l'hôtellerie s'inquiètent du déconfinement
Emploi

Le secteur du tourisme fait partie des nombreux domaines affectés par la crise sanitaire. Dans le Val de Loire, la filière est complètement à l'arrêt.

Si le mois de mai est censé profiter au secteur du tourisme, cette année, les perspectives de l'été restent floues. Dans le Loir-et-Cher, personne n'occupe les chambres d'hôtes et les propriétaires voient les réservations s'annuler.En effet, toute la filière du tourisme est à l'arrêt dans le Val de Loire. "On est content de voir du monde, ça nous manque, vous savez", reconnait cette propriétaire d'un gîte dont les trois chambres sont vides. "On est pas fermé par le décret du 15 mars. Comme les châteaux, les restaurants sont tous fermés, on le subit de plein fouet".

Toute l'info sur

Le 13h

"On compte sur la clientèle parisienne, qui est à deux heures, deux heures et demi", espère son cogérant. "Mais on l'aura quand les 100 km de distance seront supprimés". Dans cet hôtel-restaurant vieux de 69 ans, on n'a jamais vu ça. Au déconfinement, il faudra investir dans des équipements de protection et d'hygiène, espacer les tables. "Ca nous reviendra à 1000 ou 1500 euros, mais pour les salariés et les clients, on le fera". Ils prévoient 110.000 euros de déficit au mois de septembre. De quoi avoir besoin d'un soutien durable des pouvoirs publics pour remonter la pente.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 01/05/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 1er mai 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent