Emploi : le chômage poursuit sa baisse, l'entourage de Hollande se félicite de l'inversion "claire" de la courbe

DirectLCI
CHIFFRES – Le chômage a continué de baisser en octobre : 11.700 demandeurs d’emploi de moins étaient inscrits le mois dernier à Pôle emploi, soit une diminution de 0,3%. Contacté par LCI, l'entourage de François Hollande se réjouit et y voit l'inversion de la courbe nécessaire à la candidature du chef de l'Etat pour un second mandat.

Bien que limitée, la décrue du chômage se poursuit. Après la baisse historique de septembre (- 1,9%), le nombre de chômeurs a reculé à nouveau de 0,3% en octobre. Pôle emploi a ainsi enregistré le mois dernier en France métropolitaine  11.700 demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) de moins qu’en septembre. Cela porte le nombre total de chômeurs de cette catégorie, la plus importante, à 3,478 millions. Depuis le début de l’année, souligne la ministre du Travail Myriam El Khomri, ce sont 100.000 personnes en moins par rapport à 2015. 


Concernant les tranches d’âge, le chômage poursuit notamment sa baisse chez les jeunes avec 7.400 inscrits en moins sur un mois ( -8,2% sur l’année). Deux éléments apparaissent soutenir la diminution du nombre de chômeurs ces derniers mois. Tout d’abord, la reprise des créations d’emploi. Elles augmentent pour le 6e trimestre consécutif, portant le nombre de créations nettes à 210.000 sur cette période. Par ailleurs, le plan "500.000 formations supplémentaires" poursuit sa montée en charge. Il compense, de fait, le nombre de demandeurs sortant de formation et réintégrant donc les statistiques de la catégorie D de Pôle emploi, qui reste ainsi stable en octobre (- 500 personnes).


 Seule ombre au tableau : la poursuite de la hausse des chômeurs en catégorie C, qui ont une activité réduite longue (plus de 78 heures par mois), pouvant même correspondre à un temps plein. Cette catégorie a ainsi enregistré 1.253 inscrits le mois dernier (+0,2%), soit 9,1% sur un an.

De bon augure pour la candidature de François Hollande ?

A coup sûr, ces chiffres, qui sont les derniers publiés avant la décision du chef de l’Etat de briguer ou non un second mandat, sont une bonne nouvelle pour François Hollande. S'il juge que la courbe du chômage s’est inversée pendant son quinquennat, il pourra estimer qu’il a tenu sa promesse et donc justifier sa nouvelle candidature.


Avant même la publication officielle des chiffres, le président s'était d'ailleurs exprimé sur la "bataille" pour l'emploi. "La bataille est longue, elle est engagée maintenant depuis plusieurs années" mais "elle porte ses fruits" alors que "depuis le début de l'année, le chômage baisse même s'il reste trop élevé", avait-il déclaré en milieu d'après-midi lors d'une visite dans une start-up.

"On peut dire que la courbe est clairement inversée"Entourage de François Hollande

L'entourage de François Hollande, que nous avons contacté, précise qu'il faut regarder ces chiffres sur le long terme. Mais il estime que la courbe s'est bel et bien inversée. "Sur un mois, sur trois mois, sur six mois, sur un an, cela baisse. On peut dire que la courbe est clairement inversée. La politique construite a porté ses fruits. Ce qui est très important, c’est qu‘il y a moins de jeunes sans emploi aujourd'hui qu’en 2012. Il y a une réussite à l’échelle du quinquennat. La jeunesse, c'était l'engagement numéro un", insiste-t-on. L'entourage du président souligne donc que "les efforts et l'abnégation ont payé" et rappelle que la baisse de septembre, "la plus grande depuis 20 ans,  se confirme ce mois-ci. 


Concernant la candidature de François Hollande pour un second mandat, les proches du président rappellent que les chiffres du chômage sont "une condition nécessaire mais pas suffisante". "Il faut d'abord prendre une décision. Le président la prendra seul." François Hollande a jusqu’au 15 décembre, date limite de dépôt des candidatures pour la primaire organisée par le PS, pour annoncer sa décision, qu’il a conditionnée à une baisse "crédible" du chômage.

En vidéo

Chiffres du chômage en baisse : "la condition numéro 1" pour la candidature de François Hollande est remplie

Plus d'articles

Sur le même sujet