Emploi : le phénomène du travail "au gris"

Emploi
DirectLCI
JT 20H - Le travail "au noir" est l'une des fraudes sociales les plus connues, mais il existe aussi le travail "au gris". Illégal, ce dernier est encore plus difficile à repérer.

Déclarer une partie des heures travaillées et payer l'autre en liquide, c'est ce qu'on appelle le travail "au gris". Ce phénomène explose, notamment dans le bâtiment, le ménage ou la garde d'enfants. Selon une récente étude, une nourrice sur trois est employée "au gris". Pour les caisses publiques, le travail au gris crée un manque à gagner colossal, de trois à six milliards d'euros par an.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 04/03/2019 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 4 mars 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter