Emploi : les contrats courts toujours plus nombreux et fortement renouvelés

Emploi
DirectLCI
LE CHIFFRE ECO - Les nouveaux chiffres de l'Insee sur les salariés en contrats courts révèlent une évolution constante dans ce secteur de l'emploi.

C'est le genre de chiffres qui interroge, alors que les négociations sur le fonctionnement de l'assurance-chômage entre syndicats et patronat achoppe sur la mise en place d'un bonus malus pour les entreprises abusant des contrats précaires. En 2017, selon les chiffres de l'Insee, 1,2 million d'employés, soit 4,5% des personnes qui travaillent, sont régis par un CDD et un intérim. Un nombre qui est en constante augmentation depuis l'année 2000. Depuis 30 ans, leur proportion a été multipliée par 4. 


Elle concerne prioritairement les métiers manuels et requérant de faibles compétences. Les ouvriers sont 10,6% à être sous un contrat inférieur à trois mois, un chiffre qui n'atteint que 1,5% chez les cadres. Un chiffre qui s'accroît encore chez dans le personnel non-qualifié. Chez les cadres, tout le monde n'est toutefois pas logé à la même enseigne, puisque les "professions de l'information" sont 16,4% à connaître ce statut professionnel, par exemple. Un statut précaire qui se double de conditions salariales moins-disantes : être en CDD, c'est être davantage exposé à un salaire inférieur à 1000 euros par mois, soit le seuil de pauvreté (17% contre 8%).


Cette évolution pourrait défavoriser le patronat dans le cadre de ces discussions, d'autant que les trois organisations représentatives ont suspendu puis rétabli leur participation à ces négociations, fâchées de l'interventionnisme du gouvernement et d'Emmanuel Macron sur le sujet. Des chiffres qui multiplient le phénomène de permittence, cette alternance entre emploi et chômage et qui permettent de s'apercevoir que ces contrats sont bien souvent renouvelés. Seuls 36% des personnes concernées ont fait un aller-retour entre emploi et chômage. Ce qui signifie que ces personnes auraient parfaitement pu être titularisées en CDI.

de discussions avec le gouvernement concernant la mise en place d'un système de bonus-malus sur les contrats courts. Par ailleurs, la permittence des salariés est très souvent renouvelée selon la nouvelle étude de l'Insee.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter