Emploi : les secteurs qui recrutent le plus région par région

Emploi : les secteurs qui recrutent le plus région par région

DirectLCI
Vous cherchez un job ? Voici les secteurs qui embauchent le plus, région par région, à deux pas de chez vous...

La reprise des embauches amorcée en 2015 se confirme cette année, mais avec des spécificités régionales. 

Ile-de-France : le secteur des services a le vent en poupe

Selon la dernière enquête Besoins en Main-d'œuvre (BMO) de Pôle emploi, près de 325.000 postes seront créés en Ile-de-France cette année. C'est le secteur des services (tourisme, vente, etc.) qui affiche les meilleures perspectives de recrutement avec 38% des embauches attendues. Suivent les fonctions administratives, le social et le médico-social qui rassemblent chacun 10 % des intentions d'embauche, puis la construction (environ 5%).

En termes de métiers, les artistes (musique, danse, spectacle), les aides, apprentis de cuisine, employés polyvalents de la restauration figurent dans le Top 5 des professions les plus recherchées. 

Rhône-Alpes : tourisme et agriculture en tête d'affiche

Dans cette région, caractérisée par la présence de nombreuses entreprises de petite taille, les créations d'emplois devraient progresser de 2,5% en 2016 et atteindre un total de 242.59 jobs. Si avec 40% des prévisions, le tourisme, la vente et les services se taillent la part du lion, l'agriculture (viticulteurs, arboriculteurs salariés et cueilleurs) occupe la deuxième place du podium de l'emploi. Le secteur social et médico-social monte sur la troisième marche.

Parmi les spécialités les plus recherchées on recense notamment les aides à domicile, les aides ménagères et le personnel de maison ainsi que des ingénieurs, des cadres études et recherche & développement informatique. 

Sud-Ouest : le tourisme, mais pas uniquement

Les entreprises du Sud-Ouest totalisent près de 218 000 projets de recrutement cette année. Si les services et le tourisme sont très présents dans cette région, les autres secteurs phares sont l'industrie agroalimentaire et l'agriculture avec des milliers d'embauches attendues, selon les prévisions BMO/Pôle Emploi.

Côté métiers, ce sont les jobs de saisonniers qui dominent dans l'agriculture. Vers Toulouse, dans la voilure d'Airbus, les ingénieurs, cadres d'étude, recherche & développement informatique, chefs de projets informatiques sont très demandés.

Grand-Est : d'abord l'industrie, les services et l'agroalimentaire

Portés par la zone Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, 197.951 postes devraient être pourvus en 2016. C'est le secteur de l'industrie qui offre le maximum d'opportunité en Bourgogne-Franche-Comté (+ 16%), alors que les services (+ 8 %) et l'industrie agroalimentaire-agriculture (+ 7%) tiennent la vedette en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne. Au total les services représentent près d'un tiers des intentions d'embauche. Le secteur social et médico-social est aussi en attente de candidatures.

Parmi les offres d'emplois non satisfaites, les aides à domicile, d'aides ménagères ainsi que les serveurs de café et de restaurant sont parmi les plus citées. 

Grand-Ouest : tous les secteurs recrutent

Plus de 300.000 créations d'emplois sont attendues dans, le Grand-Ouest en 2016. Le riche tissu économique de cette zone géographique offre des opportunités dans tous les secteurs avec une mention particulière pour les services aux entreprises et aux particuliers. Dynamique, le secteur de l'hôtellerie-restauration est également un grand pourvoyeur d'emplois. Il recherche notamment des serveurs de café et restaurant, aides et apprentis de cuisine, etc. Enfin, l'agroalimentaire et la santé ouvrent de nombreuses opportunités de carrière aux horticulteurs, agriculteurs, viticulteurs et arboriculteurs ainsi qu'aux aides-soignants. 

Sud-Est : vente, tourisme et services, le tiercé gagnant

Dans cette vaste zone où les jobs saisonniers constituent la majorité des créations d'emplois dans l'agriculture, les services et le commerce sont également dynamiques avec 2/3 des projets de recrutement. Juste derrière on trouve le secteur de l'industrie agroalimentaire. En plein boom, la restauration peine aussi à recruter. Les demandes concernent les cuisiniers, les aides et apprentis de cuisine ainsi que les employés polyvalents du secteur. 

Région Nord : formations dans tous les secteurs

Rebaptisée Hauts-de-France depuis le printemps 2016, la région bénéficie d'un plan de formation financé par les pouvoirs publics. Il concernera 500.000 personnes. Ces formations profitent aux secteurs sur lesquels la région mise pour se relancer : sécurité, logistique, industrie, mais également les nouvelles technologies et le numérique. De futurs chaudronniers, électrotechniciens, techniciens en fibre optique, pilotes de ligne de production ou encore des bouchers et des charcutiers sont en train d'être formés par le biais de Pôle emploi. Alors, pourquoi pas vous ? 




>> Trouvez votre futur job ou formation en consultant nos offres sur notre site emploi.tf1.fr 

Plus d'articles

Sur le même sujet