Ce sont les vacances… mais quels métiers vont embaucher à la rentrée ?

Emploi
PERSPECTIVES - Qapa.fr, une agence d’intérim en ligne, présente son baromètre semestriel sur l'emploi en France avec notamment un focus sur les secteurs porteurs. Car la rentrée se prépare dès maintenant pour les demandeurs d’emplois.

Ce sont les vacances. Le bon moment pour se reposer... mais cette période peut aussi permettre de préparer la rentrée. Vers quel secteur se tourner ? Quels métiers ont-ils besoin de main d’œuvre ? Qapa.fr, agence d’intérim en ligne, a scruté les 450.000 offres d’emploi déposées par les recruteurs sur son site. Elle en tire son baromètre semestriel sur l'emploi en France, qui peut donner des pistes.


Premier constat : le secteur du commerce et de la vente est en tête de liste en matière de recrutement. "C’est la branche où il sera le plus facile de trouver un emploi à la rentrée 2019", et où les offres seront le plus nombreuses, estime Qapa.fr. Suivent le secteur du transport-logistique et l'hôtellerie restauration.

En vidéo

Google lance son moteur de recherche d'emploi

Manutentionnaire, auxiliaire de vie et commercial

Voilà pour la réalité du marché. Mais il s’avère, assez logiquement, qu’entre les métiers qui recrutent dans chaque secteur, ceux qui sont recherchés par les candidats ou ceux qui proposent les plus hauts salaires, il y a très peu de correspondance, voire aucune. 


En effet, précise Qapa.fr, les trois métiers qui embauchent à la rentrée concernant les manutentionnaires, auxiliaires de vie et les commerciaux. Les candidats, eux,  recherchent davantage un job de vendeur, préparateur de commandes ou serveur. Des postes évidemment un peu éloignés de ceux qui payent le mieux, c'est-à-dire directeur commercial (70.000 euros brut par an), directeur administratif et financier (60.000 euros) et ingénieur en informatique (55.000 euros). 


Enfin, la rentrée devrait permettre d’avoir un choix plus large de contrat plus stables, estime Qapa.fr : parmi les offres proposées, les CDI sont ainsi les plus nombreux avec 49% de représentativité. Bien loin devant les CDD avec 24% ou l'intérim avec 22%. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter