Grève du 5 décembre : le Code du travail vous protège-t-il si vous ne pouvez pas venir travailler ?

Grève du 5 décembre : le Code du travail vous protège-t-il si vous ne pouvez pas venir travailler ?
Emploi

Toute L'info sur

Les grèves de décembre 2019 contre la réforme des retraites

VRAI/FAUX - À l'approche du mouvement de grève du 5 décembre, quels sont les droits et les devoirs des salariés ou fonctionnaires non-grévistes ? Sont-ils obligés de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour venir travailler ? Peuvent-ils être aidés, notamment par les écoles... ?

Pour un jour de grève, notre employeur a-t-il l'obligation de nous accorder un RTT, ou un jour de télétravail ? Sommes-nous passibles d'une sanction si nous arrivons en retard à cause de la grève ou si nous sommes bloqués quelque part ? Les établissements scolaires ont-ils l'obligation d'accueillir les enfants un jour de grève ? Nous avons passé au crible ces trois questions ?

L'employeur a l'obligation d'accorder une RTT ou une journée de télétravail

FAUX

Ce n'est mentionné nulle part dans le Code du travail. Ce qui signifie que, en l'absence d'accord spécifique à votre entreprise, si l'employeur exige votre présence physique, vous devez être là. Si votre contrat de travail stipule que vous travaillez du lundi au vendredi et que la grève tombe, comme c'est le cas le 5 décembre, un jeudi, vous devez être présent. Sinon, c'est une faute, qui vous expose à une sanction. Toutefois, ces situations peuvent également être gérées en bonne intelligence avec votre employeur, qui peut effectivement vous accorder la possibilité de déposer une RTT ou un jour de télé-travail.

Lire aussi

Je peux être sanctionné si j'arrive en retard ou si je suis absent

VRAI

La grève pouvant être anticipée, le salarié doit prendre ses dispositions. Si cela signifie qu'il doit partir pour le travail trois heures plus tôt que d'habitude, il faut le faire. La seule excuse légale pour manquer une journée de travail, c'est le cas de force majeure : un train qui déraille, des inondations, une catastrophe naturelle... Toutefois, si vous avez tout prévu et que vous vous retrouvez quand même coincé sur une route bloquée ou dans un train arrêté, un coup de fil à votre supérieur devrait permettre de vous éviter des problèmes. Cela peut vous éviter une sanction, mais cela n'empêche pas votre employeur, le cas échéant, de vous appliquer une retenue sur salaire, de vous poser un congé ou de vous demander de rattraper le travail qui devait être fait ce jour-là.

L'école a l'obligation de garder mes enfants 

VRAI ET FAUX

En ce qui concerne le collège et le lycée, il n'existe aucune obligation légale d'assurer la garde des élèves. Pour les écoles primaires et maternelles, un service minimum existe depuis 2008. Jusqu'à 25% de grévistes, c'est l'école qui assure la garde de vos enfants. Si le chiffre est supérieur à 25%, c'est à la mairie de votre ville de prendre le relais. Toutefois, cette règle est valable uniquement sur les temps scolaires, ce qui signifie que vos enfants ne seront pas pris en charge sur le temps de la cantine ou des activités périscolaires.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter