Hausse des salaires : les entreprises prudentes pour 2020

Hausse des salaires : les entreprises prudentes pour 2020
Emploi

ÉTUDE – Le cabinet de conseil en ressources humaines LHH a sondé ses entreprises clientes. Effet possible du climat social, les patrons se montrent prudents en matière d’augmentations salariales pour 2020 : ils tablent sur 2% de hausse en moyenne.

Le geste, souvent attendu par les salariés, est vu comme un signe de reconnaissance, d’encouragement. Mais cette année, il devrait être mince. Le cabinet de conseil en ressources humaines LHH a sondé 80 de ses entreprises clientes, et 2020 ne s’annonce pas comme une année formidable en terme de hausse des salaires.

En effet, l’enveloppe moyenne devrait donner lieu à des hausses de rémunération de 2%, augmentations collective et individuelle confondues, selon cette étude publiée en exclusivité par le Figaro. Une des explications avancées est le climat social, notamment après le mouvement des gilets jaunes, qui pousse les entreprises à se montrer prudentes, en contenant leur budget dédié aux augmentations de salaire. 

En vidéo

Salaires en hausse en janvier pour 17 millions de ménages grâce à la baisse de l’impôt

Seules 11% des entreprises sondées déclarent disposer de sommes permettant des revalorisations supérieures, alors que leur part atteignait 50% l’an dernier. Les hausses devraient être plus conséquentes dans l’industrie (+ 2,1%) : le secteur emploie en effet des métiers très techniques, en tension. A l’inverse, le secteur tertiaire financier, en pleine restructuration, s'annonce bien moins généreux (+ 1,7%). 

L’augmentation peut paraître minime, mais Marie Bourny, analyste chez LHH, estime dans le Figaro que ce taux moyen de 2% marque une certaine stabilité, car il est identique aux prévisions de 2019, après deux années de progression. Et si elle note un certain attentisme des chefs d’entreprise, qui expliquerait cette prudence, elle relève aussi une volonté d’optimiser d’autres mesures, en répartissant différemment les enveloppes générales et individuelles. 

Lire aussi

D'autres moyens de valoriser les salariés

Ainsi, la prime Macron lancée fin 2018, défiscalisée jusqu’à 1000 euros, est "l’un des moyens privilégiés pour récompenser les salariés", indique l’étude. Selon LHH, une entreprise sur trois envisage cette année le versement de cette prime – ce qui est un peu moins, en revanche, que le une sur deux de l’an dernier. 

En parallèle, les entreprises sont aussi de plus en plus contraintes de mettre en place des politiques de réduction des écarts de salaires, ce qui se traduit par des revalorisation des barèmes applicables pour la prise en charge des transports, de la restauration, mais également par la mise en place de télétravail, de congés enfant malades, poursuit l'étude. Enfin, les sujets comme l’épargne salariale, l’épargne retraite ou les mutuelles prennent aussi de plus en plus de place dans les négociations annuelles, et constituent, pour le patron, une autre manière de valoriser le salarié... sans l'augmenter.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent