Ils coûtent de plus en plus cher à la Sécu : comment détecter les arrêts de travail abusifs

Emploi

Toute L'info sur

Le 20h

JT 20H - Chaque année, les arrêts maladie coûtent environ 7,5 milliards d'euros à la Sécurité sociale. Selon la ministre de la Santé, 15% de ces arrêts sont des abus, pourtant prescrits par les médecins. Comment faire baisser cette tendance ? Nous avons enquêté sur le sujet.

Le rapport de la Cour des comptes sur les arrêts maladie est très sévère. Selon elle, les entreprises, les salariés et les médecins doivent faire des efforts pour limiter les abus. Ceux-ci représenteraient, selon le ministère, 15% du total des prescriptions, qui se montent au total à 7,5 milliards d'euros pour la Sécurité sociale. Quelle est l'ampleur exacte de ces excès ? Est-ce donc si simple de se faire arrêter ? Quelles sont les méthodes employées pour tromper la Sécurité sociale ?  

Au total, entre 700 et 1.000 médecins seraient de gros prescripteurs d'arrêts maladie, parfois de complaisance. Mais s'il est facile pour un inspecteur mandaté par un employeur de vérifier un pépin physique, il est en revanche beaucoup plus compliqué de se prononcer quand il s'agit d'un problème psychologique lié au stress et à un éventuel conflit avec un supérieur.

La solution passe-t-elle alors par des primes à la "non-absence" ? A Clamart, la mairie a par exemple une prime de 400 euros par an pour les fonctionnaires qui ne sont pas malades. Résultat : les absences, généralement liées à la "bobologie", y ont baissé de 15%.

Lire aussi



Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 08/10/2019 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 8 octobre 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter