Jobs d’été 2019 : quels sont les emplois saisonniers les mieux payés (et où sont-ils) ?

Emploi

BOULOT D’ÉTÉ - Où sont situées les offres d’emploi pour la saison d'été 2019 ? Quels sont ces jobs ? Et surtout, combien permettent-ils de gagner ? Découvrez toutes les réponses à ces questions alors que les employeurs ont débuté leur campagne de recrutement.

L’été approche, et déjà les offres pour les saisonniers apparaissent. Où ces emplois sont-ils situés ? Quels sont les mieux payés ? Qapa.fr, une agence d'intérim 100% online, vient de publier un baromètre dédié aux emplois estivaux. 

Parmi les grands enseignements : le lancement des offres saisonnières a donc déjà débuté, encore plus tôt que l’année précédente. "Nous avons enregistré des pics d'annonces très importants depuis fin février. Ils marquent le top départ des recrutements pour les emplois saisonniers", indique Stéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de Qapa.fr dans un communiqué. "C’est peut-être à cause des exceptionnelles et récentes fortes chaleurs ou tout simplement pour mieux préparer la saison estivale 2019." 

Trois régions concentrent 58% des offres nationales. Mais le paysage par région change radicalement par rapport à l'an dernier. Le détail.

Voir aussi

Le Top 3 des régions

Le Top 3 des régions qui recrutent le plus de saisonniers et de jobs d'été change. L'Ile-de-France était leader depuis 2016. Cette année, elle chute à la quatrième place. La région PACA, qui se situait sur la troisième marche du podium l'an passé, prend quant à elle la tête avec 22% des offres nationales. Comme depuis 4 ans, Auvergne-Rhône-Alpes reste en deuxième position avec 20% de représentativité, suivie de l'Occitanie avec 16%.

Les secteurs qui recrutent

Ces offres, quelles sont-elles ? Qapa.fr estime qu’il y a une forte adéquation entre les offres et les demandes. Ainsi, les candidats qui recherchent des postes d'animateurs (de centre de loisirs par exemple), de vendeurs ou de serveurs seront totalement en phase avec les demandes des recruteurs. En revanche, les candidats postulant pour être hôtes ou hôtesses d'accueil ainsi que manutentionnaires auront plus de mal à trouver des employeurs. Ceux-ci recherchent en effet davantage des vendangeurs/cueilleurs (en tête des jobs les plus proposés) ou des cuisiniers. 

En vidéo

Emplois saisonniers : les recrutements sont lancés

Voiturier, le bon plan

A noter, emploi saisonnier ne rime pas obligatoirement avec mal payé ! Ainsi, certaines offres peuvent proposer des conditions intéressantes… En fonction des pourboires, le petit boulot de voiturier peut ainsi atteindre entre 22.000 à 30.000 euros de salaire, en équivalence de salaire annuel et sur une base de travail supérieure à 35 heures par semaine. Même chose pour les plagistes qui peuvent atteindre 26.000 euros ou les vendangeurs (22.000 euros). Enfin, les barmen peuvent espérer entre 21.000 à 25.000 euros et les animateurs jusqu'à 20.000 euros. 

Un emploi qui permet de profiter aussi des vacances

D’autres petits boulots sont moins payés mais ont l’avantage d’être agréables, ils sont accessibles sans diplôme et offrent la possibilité de profiter également des vacances, dans un cadre souvent attractif. Parmi ces jobs qui permettent d'être bien rémunérés tout en profitant de l'été, figurent les jeunes filles ou jeunes hommes au pair, le promeneur de chien ou encore le poste de concierge pour Airbnb afin de réceptionner les vacanciers et de s'occuper d'un lieu de vacances sans doute très agréable. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter