Comment faire quand on a une relation avec un(e) collègue de travail ?

Comment faire quand on a une relation avec un(e) collègue de travail ?

DirectLCI
AMOUR EN ENTREPRISE - Comment concilier vie professionnelle et vie privée ? Doit-on dire que l'on vit une histoire d'amour avec un(e) collègue à son RH ? C'est la question que se posent parfois certains couples : ceux qui se sont rencontrés sur leur lieu de travail et qui poursuivent leur romance. Deux personnes nous racontent leur vécu.

Du simple flirt à la machine à café, aux regards appuyés dans les couloirs en passant par les SMS voire les relations intimes, le sexe et l'amour s'invitent parfois dans l'entreprise. Une récente étude Yougov.fr pour Marco Vasco démontrait que 16% des Français échangent des "sextos" avec leur collègue de travail. Dans son livre, Cupidon au travail, le sociologue Loick Roche estime d'ailleurs que nous avons une relation sexuelle au travail tous les sept ans en moyenne. Autant dire que le bureau et plus largement, l'entreprise, reste l'un des lieux de fantasmes préférés des Français et parfois, il devient un lieu de rencontres. 


Une étude de la société Monster indiquait que 30% des couples se sont rencontrés sur leur lieu de travail, et qu'un Français sur 4 était déjà tombé amoureux de son collègue. Alors l'entreprise est un endroit finalement plus propice à la rencontre qu'on ne pourrait le croire.  Selon une enquête de l'Ined, Institut national des études démographiques, le bureau se classe devant les soirées entre amis, les lieux publics, l'espace domestique, et les sites Internet, comme contexte de rencontres. 

Plus de chance de trouver sa moitié sur le lieu de travail que sur un site de rencontres

En d'autres termes, nous avons plus de chances de trouver l'amour dans les couloirs de l'entreprise que sur un site de rencontres. Cela s'explique notamment par les niveaux socio-professionnels équivalents, les centres d'intérêts convergents et les préoccupations partagées. Si l'adage que nous ne pouvons écrire ici par décence, dit qu'il est préférable de se tenir éloigné de toute relation sexuelle et/ou amoureuse avec un(e) collègue de travail, il arrive parfois que l'on soit foudroyé(e) en attendant son café (avec trois sucres) à la machine ou lorsque l'on doit s'occuper d'un bourrage papier dans l'imprimante.  


Mais comment gérer un coup de foudre sur un lieu de travail ? A quoi ressemble la vie au quotidien, lorsque l'on travaille ensemble ? Faut-il annoncer qu'on est amoureux de son collègue de travail ? LCI a demandé à des couples concernés de nous raconter leurs expériences. Pour des raisons de confidentialité, nos témoins ont préféré que nous changions leurs prénoms.  

La rencontre et les débuts

Antoine et sa compagne étaient d'abord collègues. De fil en aiguille, leur relation de travail est devenue plus intime non sans certaines craintes et une absolue discrétion. "Employé dans l'informatique, j'ai eu à traiter avec elle en tant qu'utilisatrice. On s'est rapprochés au fil du temps en devenant potes. Mais il y avait une ambiguïté forte et une tension mutuelle qui ne pouvait que finir ainsi entre nous", nous raconte-t-il. L'alchimie faisant son chemin, la relation s'est donc transformée : "Les collègues proches ou moins proches nous voyaient déjà souvent ensemble lors des pauses café, des pauses cigarettes ou au déjeuner. Du coup, ils nous associaient déjà l'un à l'autre. Mais ça n'allait pas plus loin que le fait de le remarquer. Nous préférions rester très discrets", explique Antoine.


Hortense a, elle aussi, rencontré son compagnon sur son lieu de travail. Celui-ci intervenait ponctuellement au début, puis plus souvent, auprès de son service : "C’était mon consultant. On était dans le même cercle amical du travail. On s'est rapprochés sur un projet difficile dans un contexte difficile, avec des soirées où on finit de travailler tard, où il fallait beaucoup d’énergie. Je l’appelais mon coach, il m’épaulait psychologiquement. Il est venu en soutien et en mission de consulting." Problème et non des moindres, Hortense est en couple à l'époque. "A une soirée de fin d’année et en fin de soirée, ça a dérapé. Quelques semaines après j'ai essayé d’oublier cette soirée mais on travaillait encore ensemble et on se voyait très souvent... J'ai rompu avec mon compagnon d'alors et dans la foulée, on est sortis ensemble et la boîte lui a proposé un CDI", dit-elle. 

Au bureau...

Pour Hortense, le lien hiérarchique compliquait la tâche. "En tant que consultant, il devait me rendre des comptes, donc ce n'était pas évident dans l'approche, au début. Mais il n'y avait pas de conflit d’intérêts", confie la jeune femme qui reconnait qu'elle n'a même pas poussé la candidature de son compagnon dans son entreprise. "A mon poste, je me devais de mettre en garde sur le nombre de recrutements, alors quand on m'a demandé mon avis, j'ai expliqué que cela devait se répercuter sur les futurs recrutements à venir", raconte-elle. 


Et parfois, la vie privée se raconte au détour d'un café, à la cantine ou lors d'une pause cigarette. Hortense a trouvé la parade sans que cela lui pèse. "Je n'ai pas envie d'en parler et puis, nous nous sommes habitués à ne rien raconter. Comme dans mon travail, il y a beaucoup de confidentialité, on est habitué à ce que je ne raconte rien. Des fois, je contourne la discussion, je ne réponds pas  ou reste évasive. Je réponds à une question par une question. Et comme les gens aiment bien parler d'eux ...". 


Pour les vacances, cela demande en revanche quelques petits ajustements avec la réalité. "Avant notre retour, on se met d’accord sur nos lieux de vacances respectifs. On veille à ça. Si on est avec nos amis, on leur demande de ne pas nous tagguer sur Facebook, par exemple", confie la jeune femme. Quant aux ressources humaines de son entreprise, la jeune femme reconnaît qu'ils habitent ensemble mais que son compagnon avait donné l'adresse de ses parents. "Il s’est mis à notre nouvelle adresse il y a quelques mois et il ne s'est rien passé", dit-elle.  

La vie au quotidien

Comment concilier vie professionnelle et vie privée lorsque les deux se rejoignent sans cesse ? Pour Antoine, le plus simple a été de changer de travail. "Je n'aurais certainement pas pu continuer aussi longtemps dans cette relation tout en travaillant toujours dans la même boîte, dit-il. Au début, il était difficile de dissocier travail et couple. Aujourd'hui, ce n'est pas plus facile mais pour d'autres raisons car ne nous travaillons plus ensemble." 


Pour Hortense, en revanche, concilier les deux demande quelques petits arrangements comme "éviter de parler de travail le soir. Ne pas en parler le week-end", confie cette cadre dans la banque. "Au bureau, on essaye de ne pas travailler ensemble. On limite nos interactions mais cela peut être gênant, parfois. Cela peut créer des malentendus", raconte-t-elle. 

L'officialisation... ou pas

Hortense a fait le choix de ne pas en parler à sa hiérarchie et très peu de ses collègues sont au courant de son histoire d'amour. "Pour protéger notre vie privée", tout d'abord. "Et aussi pour ne pas que le regard des gens change sur nous, précise-t-elle. On est efficace lorsqu'on travaille ensemble. Par peur des ragots aussi." Bien consciente qu'il faudra peut-être un jour le dire, la jeune femme a une idée bien précise du moment : "On le dira lorsque je serai enceinte... On attend que ça vienne et on assumera", dit-elle en précisant qu'ils ont déjà aiguisé leurs arguments en cas de demande. 


Antoine, lui, a dû changer de braquet en cours de route. "Nous (et surtout moi) voulions cacher cette relation. D'une part, parce que ma situation personnelle nécessitait une discrétion absolue, d'autre part parce que nous pensions qu'une relation au travail serait mal perçue et alimenterait des histoires sur nos personnes", dit-il. Mais il a dû en faire part à son chef car Cupidon avait décidé d'être farceur et de jeter sa flèche sur son supérieur hiérarchique aussi. "Il était attiré par elle. Il a fallu lui officialiser pour qu'il se fasse une raison. Il y a eu un petit moment de flottement entre lui et moi, alors que nous étions plutôt amis même dans notre relation de travail malgré le lien hiérarchique. Ça n'a pas été la raison principale mais ça a aussi joué sur ma volonté de changer de boulot", analyse le jeune homme. 

Mais au fait, que dit la loi ?

Le code du travail n'interdit pas d'avoir une relation avec votre collègue de bureau. En 1982, les lois Auroux ont modifié le code du travail et stipulent ainsi que "la vie de couple ne relève pas de l'entreprise". En conclusion : votre employeur ne peut pas vous muter ou vous licencier. En revanche, il peut imposer des restrictions s'il estime qu'il y a un "trouble manifeste à l'entreprise", que votre attitude est trop démonstrative. 


Si vous vivez une histoire d'amour, évitez donc la dispute de couple en plein openspace. Et si d'aventure, votre travail est parasité par votre relation, faites attention. Si votre employeur juge que vous ne travaillez plus ou que vous êtes trop "dans les nuages", celui-ci peut vous licencier au motif d'"insuffisance professionnelle". Votre relation est donc tolérée mais doit rester discrète et sans conséquence, pour vous deux et vos collègues. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter