La Poste et Renault dégringolent : l’impact du Covid sur l’image des entreprises

La Poste et Renault dégringolent : l’impact du Covid sur l’image des  entreprises

MARQUE -Quelles sont les entreprises préférées des Français? Le baromètre Posternak-Ifop de juin, qui scrute l’image de marque des entreprise, fait un plongeon historique.

"En fonction de ce que vous avez entendu dire de ces grandes entreprises ces derniers mois, en avez-vous une très bonne image, plutôt bonne image, plutôt mauvaise image ou très mauvaise image ?" C’est la question qui a été posée à un panel représentatif de la population française pour le baromètre Posternak-Ifop, qui scrute l’image de marque des entreprises, mené depuis 1999, chaque trimestre par La Matrice, une société de conseil dédiée à l’opinion.

Et en ce début juin, c’est la consternation : l’indice image moyen des entreprises chute de manière historique. La pandémie n’épargne pas l’image des entreprises et même parfois, l’écorne sacrément.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Banque et assurance plongent

"Avec un recul de 16 points, le Baromètre Posternak-Ifop du second trimestre 2020, qui intègre la crise Covid, fait apparaître une baisse sans précédent de l'indice image des entreprises françaises", analyse en effet Claude Posternak, président de la Matrice. "Notre indice tombe à 34 points, un des scores les plus bas jamais enregistrés, proche du niveau de la crise des surprimes (30 points), de la crise des dettes souveraines (29 points) et de l'annonce du plan de licenciement de PSA en octobre 2012 (30 points)."

La chute est globale pour toutes les entreprises :  27 des 30 entreprises testées sont en baisse. Le secteur des Assurances (-23) est le plus impacté, juste devant le secteur bancaire (-19). Crise et peur de l’avenir amènent en effet les Français à se défier de ces secteurs. 

L'industrie fait aussi les frais de cette mauvaise perception : Renault qui envisagerait la fermeture de quatre sites en France signe le plus fort recul (-33 points), en passant de la 18e à la 25e place entre mars et juin, révélant un crainte très présente dans l'industrie des licenciements ou du chômage partiel.

Lire aussi

La distribution saluée pour sa mobilisation

En revanche, les Français n’ont pas oublié les "héros du quotidien", la mobilisation des employés de distribution, caissiers ou caissières, en première ligne pendant la crise sanitaire. Car dans cette tourmente, seule la grande distribution limite les dégâts avec une baisse de 5 points. Intermarché, ex-aequo avec Michelin, devient ainsi la première entreprise du secteur de la grande distribution à redevenir entreprise préférée des Français depuis octobre 2012.

Du côté des entreprises publiques, EDF et SNCF - également en première ligne pendant la crise- progressent de 1 et 3 points. EDF accède même au top 10, signe que les sondés ont été sensibles, et n’oublient pas, les entreprises dont les personnels ont été très mobilisés pendant la crise du coronavirus et le confinement, soit en faisant leur course, soit en assurant la continuité du service public.

En revanche pour d’autres, cela ne pardonne pas : La Poste chute lourdement, de 22 points. "Aux yeux des Français, elle a failli à sa mission", commente Claude Posternak, en rapport aux fermetures de bureaux et de tournées supprimées, alors que le service était devenu important pour de nombreux français confinés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.