Les Français tout à la joie de retrouver leur terrasse et leur bistrot préférés !

Les Français tout à la joie de retrouver leur terrasse et leur bistrot préférés !
Emploi

VU DE TWITTER - Ce mardi marque la réouverture des bistrots et des terrasses. Sans surprise, les Français sont nombreux à savourer le retour de ce petit plaisir, et à partager ce bonheur sur les réseaux sociaux. Au risque d'en faire un peu trop ?

"First coffee !" "Bonheur !" "C’était incroyable !" Ce matin, sur les réseaux sociaux, les gens l'ont clamé sur tous les tons : ils ont pris un café en terrasse. "J'avais les larmes aux yeux !", raconte ainsi Nicolas, Parisien, mi-ironique mi-sérieux, en parlant son expérience de la matinée. Ce mardi matin, il est allé prendre un petit café en terrasse, de son bar fétiche, la Fée verte,  rue de la Roquette dans le 11e.

Et il est loin d’être le seul, à en croire les déclarations d’amour au café du matin qui fleurissent dans tous les sens sur les réseaux sociaux. La conjonction des facteurs est en effet idéale : réouverture des bistrots ou terrasse, grand ciel bleu, airs de week-end à rallonge, ville un peu vide... fait que chacun y va de son petit pèlerinage, et de la photo qui immortalise l’instant.

Lire aussi

Amoureux de terrasses

Que ce soit en mode bucolique...

En mode conquérant, comme après une rude bataille…

… ou mignon…

Evidemment, tout le monde n'a pas la même terrasse...

Mais dans l'ensemble,  quelles que soient les ambiances, le plaisir est bien là.

Au point que certains, comme Bernard Pivot, en deviennent grandiloquents, allant jusqu'à comparer ce petit café avec une "liberté fondamentale et historique".

Les politiques aussi, y vont de leur déclaration à ce "vent de liberté qui souffle sur toute la France", cet "art de vivre à la française", composé du "petit café au comptoir ou en terrasse, du menu du jour avec des produits locaux, du pot entre amis en fin de journée"... Pour Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat au Tourisme, on parle même "d’âme française". Bref ce matin, si vous étiez politique, il fallait vous afficher à une table de bistrot, autour d'un petit café.

Un attachement au petit noir du matin qui donne des idées… 

A Paris, la mairie ayant donné l’autorisation aux terrasses de s’étendre, on se prend à imaginer une ville sans voiture, de longues terrasses s’étendant sur le trottoir. La campagne du second tour des municipales est déjà lancée.

Finies les terrasses serrées, à cheval sur le trottoir... Le monde d'après fera-t-il la part belle aux terrasses aux dépends des voitures ?

A Bordeaux, un cafetier a eu une idée insolite : installer de gros nounours en peluche, pour marquer les distances à respecter. 

Même si, au milieu de cette harmonie retrouvée, certains commencent déjà à voir poindre certains rappels du monde d’avant : et oui, à Paris, le café peut parfois coûter cher, et encore plus en terrasse.

Bref, la réouverture des terrasses et des bistrots, c’est le sujet du jour. Au point d’en agacer certains : n'en fait-on pas un petit peu trop ?

D'un autre côté, peut-être vaut-il mieux en profiter... car comme nous le rappelle ce compte, il paraît que la météo va bientôt se dégrader... Coïncidence ?

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Une chose est sûre : en terme de popularité, la réouverture des bistrots bat celle des écoles et lycées. Et encore, on ne parle encore que du café : car voici que se profile l'heure du déjeuner et bientôt celui de l'apéro...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent