On les savait souvent inefficaces, on sait maintenant combien coûtent les réunions aux entreprises

Emploi
DirectLCI
LE TEMPS, C'EST DE L'ARGENT - Dans les PME, un salarié de bureau passe en moyenne 25 heures par mois en réunion. Soit l’équivalent pour son employeur de 3.000 euros par an.

Non seulement les réunions durent, mais en plus elles sont inefficaces, et, cerise sur le gâteau, elles coûtent de l’argent à l’entreprise ! C’est ce que confirme une nouvelle étude qui vient encore une fois donner du grain à moudre aux pourfendeurs de la réunionite aiguë. 


Selon cette enquête de Sharp, société qui commercialise des produits de bureaux, les salariés des PME françaises passent ainsi en moyenne 25 heures par mois en réunion. Cela représente l’équivalent de 3.000 euros par employé et par an. 

Les Millenials sont sur les réseaux sociaux

Dans le détail, 8 salariés sur 10 déclarent être plus productifs à leur bureau qu’en réunion, 32% vérifient leur mails régulièrement pendant le rendez-vous et 29% des Millenials surfent sur les réseaux sociaux durant ce moment. Ceci expliquant peut-être cela : 59% de sondés trouvent la plupart des réunions ennuyeuses. Enfin, plus de la moitié des employés de bureaux déclarent que les réunions auxquelles ils assistent n‘aboutissent pas toujours à de bons résultats ou à des actions concrètes à mettre en place. Quel intérêt, alors ?


"Les réunions sont essentielles pour partager de l’information, prendre des décisions et faire avancer les choses, toutefois, les réunions auxquelles nous assistons sont souvent peu efficaces", indique dans le communiqué de l'étude Birgit Jackson, directrice commerciale de Sharp Electronics Europe. En cause notamment le fait qu’aucune information n’est partagée en amont ou la présence d'un trop grand nombre de personnes, ce qui engendre un manque d’implication : les participants continuent leur travail de leur côté ou consultent leurs messageries personnelles ou professionnelles.

En vidéo

Travail : toujours trop de réunions !

Mais à quoi sert vraiment une réunion ?

Une question se pose alors : si les réunions sont si improductives, en avons-nous réellement besoin ? Dans l'étude, le Dr Nigel Oseland, un psychologue du travail, rappelle que les réunions servent (tout de même !) plusieurs objectifs : partager des connaissances, prendre des décisions importantes, apporter de nouvelles idées, traiter les sujets personnels et se socialiser.  Il faut surtout trouver la bonne recette de la réunion efficace. 


Chaque entreprise a sa méthode : chez Amazon, Jeff Bezos demande une demi-heure de silence en début de réunion pour que chacun relise les notes. Elon Musk, de Tesla, conseille de sortir de la salle en cas de réunion ennuyeuse. Des méthodes drastiques, que tout le monde n’a pas forcément la possibilité d’adapter. Le Dr Nigel Oseland donne quelques pistes : partager de l’information au préalable, limiter les invitations, éviter les réunions consécutives, faire au plus court ou encore adapter les espaces en fonction de l’objet et de la durée du rendez-vous.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter