Pôle emploi : un million d'erreurs depuis janvier, les allocataires concernés sommés de reverser le trop-perçu

Emploi
DirectLCI
POLÉMIQUE - Depuis janvier 2018, Pôle emploi a commis un million d'erreurs lors du versement des allocations aux bénéficiaires, qui ont alors obtenu plus d'argent que leur situation leur permet. Ils doivent désormais le trop-perçu.

Les problèmes informatiques de Pôle emploi touchent chaque année des centaines de milliers de chômeurs, parfois en leur défaveur (ils touchent moins que prévu), parfois en leur faveur (ils touchent plus que prévu). Depuis janvier, plus d'un million d'erreurs ont ainsi été répertoriées. Ce qui met les chômeurs qui ont obtenu plus d'argent dans une situation difficile : l'organisme leur demande en effet de rembourser le trop-perçu. En 2017, ces bugs à répétition avaient conduit à un montant total estimé à un milliard d'euros. 


Pour Pôle emploi, il est cependant hors de question de parler de bug. Sa direction affirme que ces trop-perçus sont inhérents à son fonctionnement. Ces erreurs auraient été dues à des pièces justificatives rendues trop tard par les chômeurs. De leur côté, les syndicats estiment que cela provient du fait qu'une partie de cette activité est sous-traitée.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 07/11/2018 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 7 novembre 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter