Quelles sont les start-ups préférées des candidats sur LinkedIn ?

Emploi

TOP 5 - Pour la 2e année, le réseau social professionnel LinkedIn publie son classement des 25 jeunes entreprises les plus courtisées de France.

Ce sont des start-ups, françaises, qui ont le vent en poupe. Elles ont réussi à innover dans leur secteur. Et affichent une croissance rapide. Résultat : elles bousculent le marché du recrutement en attirant les meilleurs talents, désireux de se dépasser. Qui sont-elles ?

Pour la seconde année, le réseau social professionnel LinkedIn publie son classement des 25 jeunes entreprises les plus courtisées de France. Il est basé sur l’analyse des milliards d’actions effectuées par ses 18 millions de membres en France. Quatre critères ont ensuite été passés au crible : la croissance des effectifs, l’intérêt des demandeurs d’emploi pour l’entreprise, les interactions sur la plateforme avec la société et ses employés et sa capacité à attirer des talents. Pour être éligibles, les startups doivent avoir 7 ans d’existence au maximum, compter 50 salariés ou plus, être privées et indépendantes et leur siège social doit se trouver en France. 

Voici le Top 5.

Lire aussi

  • 1Sézane

    Cette start-up créée en 2013 compte 200 employés dans le monde. Première marque de mode française née en ligne, Sézane est devenue incontournable en misant sur des modèles en série limitée et un renouvellement fréquent des collections. Une gestion bien huilée des réseaux sociaux lui a permis de créer une communauté de fans (plus de 1,3 million sur Instagram), adeptes du luxe à un prix encore abordable, analyse LinkedIn.

  • 2Brut

    Ce média en ligne a été lancé en 2016 à Paris. Il compte aujourd’hui 90 salariés. Brut aborde les sujets les plus variés, de la politique au people, avec un format de vidéos, carrées et sous-titrées, devenu célèbre. D’après LinkedIn, pour produire ces contenus taillés pour les réseaux sociaux, le site va recruter 50 jeunes journalistes, développeurs confirmés, data analysts et responsables clientèle.

  • 3Alan

    Alan est une assurance santé 100% en ligne pour les start-ups et les PME, lancée en 2016. Elle compte devenir un "champion européen" et "transformer la santé". Pour cela, elle cherche à attirer les meilleurs ingénieurs et commerciaux, avec… une rémunération médiane de 68.000 euros annuels !

  • 4Payfit

    La fintech (technologie financière) spécialisée dans la gestion de paie a levé 70 millions d'euros en juin 2019, après s’être lancée en 2015. Cette levée de fonds doit lui permettre d’élargir son offre de solutions RH (congés, notes de frais...) et se renforcer à l’international avec le recrutement de 240 salariés d’ici un an, soit le double d'aujourd'hui.

  • 5Virtuo

    Avec aujourd’hui 70 employés, la start-up lancée en 2015 a ringardisé la location de voiture traditionnelle : fini le passage à un comptoir, fini le trousseau de clé, tout se passe désormais via le smartphone. Virtuo entend accélérer à l’international, en se développant en Espagne et en Allemagne, après la France, la Belgique et le Royaume-Uni . Dans cette optique, elle a levé 20 millions d’euros en février.

En vidéo

CES 2019 à Las Vegas : ces start-up tricolores qui imaginent l’avenir

Suivent dans le Top 10  : Doctrine (moteur de recherche juridique), Leavy (sous-location d'appartements), Listen Too  (cabinet de conseil opérationnel à destination des directions), Back Market (vente de matériel high-tech reconditionné) et Wemanity  (agence de conseil spécialisée dans la transformation digitale des entreprise.

Figurent ensuite également de nombreuses entreprises dans le domaine des technologiques et services  de l’information, le service client et le matériel informatique. 

> Pour découvrir la suite, consultez le LinkedIn Top startups 2019

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter