Fermeture temporaire des rayons livres et culture des grandes surfaces, les libraires se rebiffent

Fermeture temporaire des rayons livres et culture des grandes surfaces, les libraires se rebiffent

COMMERCE - La polémique entre les petites librairies qui doivent fermer et les grandes enseignes restées ouvertes, a été en partie réglée vendredi soir. Bercy a finalement demandé à la Fnac et à la grande distribution de fermer leurs rayons livres. Toutefois, certains libraires ont décidé de braver l'interdiction qui leur était faite.

C'est une demi-victoire pour les 3 300 libraires de l'Hexagone qui espéraient rouvrir leur magasin. Le gouvernement a annoncé vendredi que les rayons livres et culture des grandes surfaces alimentaires et spécialisées seraient "momentanément fermés dès ce soir", par "souci d'équité entre grandes surfaces et les librairies indépendantes", qui ne sont pas autorisées à ouvrir.

Dès jeudi, le syndicat des libraires s'est mobilisé, soutenu par les jurys des prestigieux prix concours et Inter allié et une pétition a même été lancée sur Internet. En résultat, ce vendredi après-midi, une réunion téléphonique s'est tenue entre le ministre de l'Économie, Bruno Lemaire, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, les représentants de la grande distribution avec la Fnac, et le syndicat des libraires. Après d'âpres discussions, le ministre de l'Économie a tranché : fermeture des rayons livres dans les grandes surfaces pour cause de potentielle concurrence déloyale.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Le cas des librairies examiné la semaine prochaine

Un peu plus tôt, le groupe Fnac-Darty - dont les magasins vont rester ouverts pendant le confinement - avait pris les devants et annoncé qu'il fermerait ses rayons culture pour les 15 prochains jours, "dans un souci de responsabilité". 

Avec cette annonce, les acteurs du Livre n'ont remporté qu'une bataille. Si certains libraires se rebiffent, ils vont devoir prendre leur mal en patience :  "La semaine prochaine l'ensemble des acteurs de la filière du livre pour étudier avec eux les modalités d'une éventuelle réouverture des librairies, dans la perspective du point d'étape fixé par le Président de la République", ont indiqué les ministres. 

Dans un communiqué séparé publié à l'issue de cette réunion avec les ministres, la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) a affirmé pour sa part que cet arrêt de la vente de livres "sera effectif à compter du 31 octobre et pour une durée de 15 jours. A l'issue de cette période, la décision sera réexaminée par le gouvernement".

En attendant, le "click and collect"

La liste des activités commerciales autorisées pendant le reconfinement figure dans un décret du ministère des Solidarités et de la Santé. Outre les commerces alimentaires, sont autorisés les opticiens et pharmacies, les magasins multi-commerces, les vendeurs de matériaux de construction et quincaillerie, d'alimentation animale, de bureautique, de tabac et vapotage, la réparation de véhicules, les blanchisseries ou encore les activités financières et d'assurance.

S'y ajoutent les centres commerciaux, qui "ne peuvent accueillir un nombre de personnes supérieur à celui permettant de réserver à chacune une surface de 4 m2", le préfet pouvant aussi limiter le nombre maximum de personnes. Enfin, le texte autorise l'ensemble des magasins à "accueillir du public" "pour leurs activités de livraison et de retrait de commandes", soit le fameux "click and collect".


Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 30/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 30 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

11% des Français déjà infectés par le Covid-19 : quelles sont les régions les plus touchées ?

EN DIRECT - Loi Sécurité globale : 52.350 manifestants en France dont 5.000 à Paris, selon l'Intérieur

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

EN DIRECT - Le Portugal assouplira ses restrictions sanitaires pendant les fêtes de fin d'année

Lire et commenter