Réforme de l’assurance-chômage : fera-t-elle baisser le nombre de demandeurs d’emploi ?

Emploi

La nouvelle réforme de l'assurance-chômage vise à réaliser des économies et réduire le taux de chômage dans notre pays. Peut-elle y parvenir ?

Les nouvelles règles de l'assurance chômage entrent en vigueur ce vendredi 1er novembre. Est-ce que cette réforme va permettre de faire des économies ? C'est un des objectifs affichés en tout cas. Ces nouvelles règles devraient permettre de dégager 3,5 milliards d'euros en 3 ans. Grace notamment  au durcissement des conditions d'indemnisations. (voir le détail de la réforme ici)

Est-ce cette réforme va-t- faire baisser les chiffres du chômage ? Là encore, c'est l'objectif. Aujourd'hui le taux de chômage en France est de 8.5%, et en fin de mandat le gouvernement vise le chiffre de 7%, comme rappelé jeudi matin par Muriel Pénicaud sur LCI.

Voir aussi

Baisse en trompe-l'oeil

Mais attention, dans les pays qui ont durci leurs conditions, on observe une baisse en trompe l'œil. C'est ce qui se passe aux Etats-Unis : le nombre de chômeurs baisse mais ça ne veut pas dire que le nombre d'emplois augmente. Car, si l'accès à l'indemnisation du chômage est durcie, certains chômeurs, découragés, ne vont même plus s'inscrire ou renouveler leurs droits. Ils renoncent et sortent des statistiques et des radars. Les chiffres du chômage vont donc chuter, mais pas toujours pour de bonnes raisons.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter