En 2018, l’égalité entre les femmes et les hommes en entreprise reste illusoire

En 2018, l’égalité entre les femmes et les hommes en entreprise reste illusoire

Emploi
DirectLCI
L’égalité entre les femmes et les hommes en entreprise reste encore aujourd’hui un sujet sensible. Monster.fr le prouve avec quelques statistiques alarmantes.

En 2018, on pourrait penser que notre société a suffisamment avancé sur un sujet aussi important que l’égalité entre les femmes et les hommes dans un environnement professionnel. Qu’à cela ne tienne, une étude* réalisée par YouGov et Monster en partenariat avec Social Builder montre des statistiques qui prouvent le contraire. Ainsi, il existe encore des inégalités marquées entre les hommes et les femmes. À commencer par la perception des différentes problématiques.

Un problème, d’abord, de perception

Hommes et femmes se distinguent d’abord par une sensibilité différente face aux critères s’articulant autour de l’égalité au sein de l’entreprise. Par exemple, sur le sujet de l’embauche, 50 % des hommes estiment qu’à diplôme et expérience équivalents, les chances sont les mêmes de décrocher le job, quel que soit son sexe. En face, seules 26% des femmes ont la même opinion… 

Sur le salaire, 52 % des femmes pensent que les hommes sont mieux payés. Seuls 36 % des intéressés partagent cet avis. Les solutions identifiées par les répondants pour parvenir à une vraie égalité de genre dans l’entreprise consisteraient en priorité à appliquer, comme récemment décidé en Allemagne, une transparence sur les salaires (45 %), devant la mise en place d’une charte égalité (34 %), enfin, le partage du congé parental (30 %). 

Quid des discriminations ?

Seuls 10 % des hommes disent avoir été victimes d’une situation d’inégalité de genre, contre 19 % pour les femmes. Un écart que l’on retrouve aussi pour les situations de harcèlement sexuel : 14 % contre 4 %. Sur ce point, les salariées affirment que les récents mouvements visant à briser le silence n’ont pas nécessairement porté leur fruit. 


Emmanuelle Larroque, directrice de Social Builder, affirme qu’il y a encore du chemin à parcourir : "Au-delà des différences de perception des femmes et des hommes sur ce qu'est le sexisme, ces chiffres sont alarmants. Réussir à déjouer les agissements sexistes est nécessaire pour remédier à la situation, mais encore faut-il pouvoir les déceler." Sauf qu’il y a parfois un décalage entre la stratégie sociale des entreprises et l’impact réel de celle-ci une fois déployée sur le terrain. Ainsi, si 70% les décideurs RH sondés** confirment l’existence d’une politique en faveur de l’égalité salariale dans leur entreprise, ils ne sont plus que 42% à affirmer que ces mesures sont effectives. Ils restent néanmoins davantage confiants que la moyenne des collaborateurs sur l’avenir de l’égalité professionnelle femmes-hommes dans l’avenir: 59 % des professionnels des Ressources Humaines sont optimistes quant aux progrès à venir sur le sujet, contre 46 % des salarié.e.s. 


*Etude menée par YouGov du 26 février au 13 mars 2018, auprès de plus de 1000 répondant.e.s, de 18 ans et +, employé.e.s à temps plein ou à temps partiel en France

** Etude menée par YouGov du 26 février au 13 mars 2018, auprès de plus de 101 professionnel.le.s des ressources humaines en France.

Sur le même sujet

Plus d'articles