Surveillant pénitentiaire, un métier qui nécessite une grande capacité d'écoute

Emploi

Toute L'info sur

LE WE 13h

JT 13H - Le métier de surveillant pénitentiaire n'attire pas grand monde, notamment à cause de la pénibilité du travail. Pourtant, les conditions pour postuler sont simples.

Avec 2.400 postes à pourvoir, l'administration pénitentiaire a prolongé sa campagne de recrutement jusqu'au 27 mai 2019. Il n'y a que deux conditions pour postuler : être âgé de 19 ans et être titulaire d'un brevet des collèges. Bien que ce soit un métier à risque, il a une grande dimension humaine. Des surveillants expérimentés expliquent l'importance de leur travail, surtout au niveau de la capacité d'écoute des détenus.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 12/05/2019 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 12 mai 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter