Top 25 : et les meilleurs employeurs de France, selon les salariés qui y travaillent, sont...

Emploi

CLASSEMENT - La plateforme d’offres d’emplois Glassdoor a classé les entreprises les plus appréciées en France... en se basant sur les avis laissés par les salariés. Les détails.

Et non, les salariés ne font pas que se plaindre ! Ils savent même reconnaître et apprécier les belles conditions de travail que peut leur offrir leur entreprise. C’est en effet tout le principe du classement "Meilleurs employeurs, le choix des employés" réalisé par Glassdoor, site d’offres d’emplois, qui publie ce mercredi sa liste annuelle des 25 meilleurs employeurs de France... en se basant sur les avis laissés par les collaborateurs.

Le site ne retient que les très grosses entreprises, de plus de 1.000 salariés. Et le jugement est basé sur huit critères, mêlant opportunités de carrière, rémunération et avantages sociaux, culture et valeurs, équipe dirigeante ou encore équilibre vie professionnelle/vie privée.

Voir aussi

"Une maison solide tournée vers le bien-être de ses employés"

Et cette année, c’est Hermès, symbole par excellence du luxe à la française, qui arrive en tête du top 25, détrônant Criteo. "En comparaison avec d’autres maisons de luxe, il y a un esprit de famille et d’équipe. On s’y sent vraiment bien", témoigne un vendeur. Un autre employé pointe une "maison solide tournée vers le bien-être de ses employés", "des avantages non négligeables en terme de rémunération", "des formations constantes afin de perfectionner ses compétences", ou encore une "clientèle très agréable dans son ensemble".

Criteo, entreprise française de ciblage publicitaire personnalisé sur internet, qui affiche un peu plus d’une dizaine d’années au compteur, pointe donc à la deuxième place. "Une des meilleures opportunités pour un développeur à Paris", note un ancien collaborateur, qui décrit une "culture et un environnement techniques au top, des projets data intéressants, la possibilité de travailler avec des gens en général excellents, des horaires softs, et des salaires plus élevés que la moyenne à Paris." Même avis pour l'un de ses confrères : "Des collègues brillants, impliqués, avec une forte culture du changement. Un management énergique et rationnel."

En vidéo

Journées Particulières : les dessous du luxe français

En troisième position, arrive Ubisoft, société de développement et de distribution de jeux vidéo, créée en 1986 par trois frères bretons, et qui détient aujourd’hui plusieurs franchises à succès comme Assassin's Creed, Prince of Persia.  Un employé parle de "la bonne ambiance, le cadre de travail agréable, l’autonomie dans le travail et la flexibilité des horaires". "Flexibilité, responsabilisation, bienveillance, possibilité d'évolutions horizontales nombreuses", cite un autre. Voilà pour le trio de tête.

La suite du classement mêle de grosses entreprises françaises, reconnues et établies, dans les secteurs du luxe, de l’industrie, et bien sûr du numérique : Saint-Gobain, qui atteint la 5e place, Thales (8e), Leroy Merlin (9e), Louis Vuitton (11e), Bouygues Telecom (14e) ou encore l’Oréal (16e) et Air France (25e). A chaque fois, sont mis en avant les ambiances de travail, l’environnement stimulant, la vision axée sur l’humain, le management propice aux initiatives. Des petits nouveaux, ou en tout cas, des moins connus, se mêlent aux grands pontes du classement. Comme Adrexo (4e), société de distribution d’imprimés publicitaires, appréciée pour sa "bonne ambiance et les chefs à l’écoute", ou encore Onepoint (6e), spécialisée dans la transformation numérique. 

> Consultez l'intégralité du classement sur le site de Glassdoor.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter