Selon la Cour des comptes, un nouveau retraité sur deux part avant l’âge légal

Emploi

CHIFFRES - D’après le président de la Cour des comptes, 400.000 personnes ont profité en 2017 des possibilités de départ à la retraite avant l’âge légal de 62 ans, soit près de la moitié des nouveaux retraités, contre seulement un quart en 2011.

400.000 départs à la retraite avant l’âge légal de 62 ans en 2017. Un nouveau retraité sur deux. Alors que le gouvernement est en pleine réflexion sur la réforme des retraites, le chiffre, avancé mardi par Didier Migaud, président de la Cour des comptes, va sans doute peser dans le débat.

La Cour conseille en effet de "ne plus assouplir, voire resserrer" les possibilités de départ avant l'âge légal de 62 ans, qui sont de plus en plus utilisées : si la moitié des nouveaux retraités en ont donc bénéficié en 2017, ils  étaient seulement un quart en 2011. Rien que dans le privé, cela représente 46% des départs, soit quasiment le double de 2011.

Voir aussi

En vidéo

La Chronique éco : Retraites, la Cour des comptes voit rouge

Un sujet "majeur" dans "le débat actuel"

Selon la Cour des comptes, ces avantages "peinent à être justifiés par des écarts d'espérance de vie". Surtout, ils pèsent sur le budget : le "poids financier" est estimé à 14 milliards d'euros, soit 5,2% du total des dépenses de retraites, contre 3% en 2012. Bref, c'est un sujet "majeur" dans "le débat actuel" sur le futur système universel de retraites voulu par Emmanuel Macron, affirme Didier Migaud.

Deux dispositifs sont particulièrement visés : les "catégories actives" de la fonction publique (policiers, pompiers, certains aide-soignants...), et les "carrières longues". Ce second dispositif, instauré dans la réforme des retraites de 2003, permet aux assurés ayant tous leurs trimestres de partir avec une pension complète avant 60 ans s’ils ont commencé à travailler avant 16 ans, et avant 62 ans s’ils ont commencé à travailler avant 20 ans. A elles seules, ces deux catégories représentent respectivement 31.000 départs en 2017 et 3,3 milliards de dépenses supplémentaires (pour la "catégorie active"), et 250.000 départs et 6, 1 milliards de dépenses supplémentaires en 2017 (pour le dispositif "carrières longues").

D'autres systèmes permettent également aux actifs de partir avant l'âge légal : les actifs partant pour inaptitude (130.000 départs en 2017, pour un coût de 1,7 milliards), et les personnes ayant une incapacité permanente, les travailleurs handicapés, les salariés ayant un compte pénibilité et ou bénéficiant d’une retraite progressive.

"Retraites : Jean-Paul Delevoye face aux Français". Retrouvez "La Grande confrontation", présentée par David Pujadas, mercredi 9 octobre sur LCI (canal 26), dès 20h45.

EN PODCAST

Tous nos podcasts ici.

Lire et commenter