Une matinée à l'interphone de l'agence de Pôle Emploi de Montrouge

Une matinée à l'interphone de l'agence de Pôle Emploi de Montrouge

REPORTAGE - Après deux mois de fermeture, les 900 agences Pôle Emploi ont rouvert leurs portes ce lundi. Elles ne sont pour le moment accessibles que sur rendez-vous. Et ceux qui se déplacent pour tenter leur chance trouvent portes closes...

À Montrouge dans les Hauts-de-Seine, l'interphone de Pôle Emploi a fait office de bureau d'accueil ce lundi matin, jour de réouverture des agences Pôle emploi. Très peu de personnes ont pu y entrer, car il faut désormais prendre rendez-vous pour y accéder. 

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Pourtant, plusieurs personnes ont tout de même tenté leur chance. A l'instar d'un homme qui trouve cela souvent trop compliqué de faire les démarches en ligne : 'Il y a toujours un document qui manque". Un autre dit avoir essayé de contacter Pôle emploi à plusieurs reprises pendant le confinement pour mettre à jour son dossier mais sans succès. C'est pour cela qu'il s'est déplacé. 

A force d'insistance, deux personnes ont pu entrer. "Merci de passer par le poste sanitaire" peut-on entendre dans l'interphone. A la sortie, l'homme confie : "J'ai dû laisser ma trottinette à l'entrée. On m'a demandé d'enlever mes mains du bureau et l'agent a mis des gants pour prendre le document que je voulais lui donner". 

Les agents de Pôle emploi craignent une recrudescence de dossiers dans les prochains mois avec les nombreux licenciements attendus. Le gouvernement de son côté a suspendu la réforme de l'assurance chômage et assoupli les règles de calcul des périodes de références pour les chômeurs qui auraient pu être pénalisés par la période de confinement. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Vaccin Moderna : l'espacement entre les deux doses peut aller jusqu'à 6 semaines, selon l'OMS

VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

Écoles ouvertes, vacances : Jean-Michel Blanquer défend le statu quo

Lire et commenter