Une semaine pour l'emploi : paysagistes et jardiniers parmi les secteurs qui recrutent le plus

Une semaine pour l'emploi : paysagistes et jardiniers parmi les secteurs qui recrutent le plus

FOCUS - En partenariat avec Pôle emploi, TF1 a lancé sur Internet l'opération "Une semaine pour l'emploi". Malgré la crise sanitaire, des dizaines de milliers d'offres d'emploi y ont été déposées.

Pendant le confinement, les chercheurs d'emploi peuvent se déplacer pour des entretiens d'embauche ou pour aller chez Pôle emploi. Dans les agences, l'accès est libre le matin, mais la prise de rendez-vous est nécessaire l'après-midi. D'ailleurs, des postes sont à pourvoir dès maintenant, notamment dans les secteurs de la santé, l'aide à domicile, la logistique et la construction.

Le secteur des paysagistes et des jardiniers est également en pleine croissance dans l'Hexagone, avec plus 7000 créations d'emplois en 2018. Dans les Vosges, Adrien Michel, chef d'entreprise, doit agrandir son équipe. Après le confinement, en effet, les projets se sont multipliés. La demande explose grâce aux particuliers et aux collectivités qui souhaitent verdir leurs villes. A Épinal, 371 jardiniers apprennent le métier dans un centre de formation, mais cet effectif n'est pas suffisant pour répondre aux besoins des entreprises.

Toute l'info sur

Le 13h

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 02/11/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 2 novembre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Investiture : Joe Biden et Kamala Harris vont prêter serment

EN DIRECT - Covid : 1.820 décès supplémentaires au Royaume-Uni, un record

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

La vitamine D protège-t-elle des formes graves du Covid-19 ?

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège