"Une semaine pour l'emploi" : plus de 150.000 offres disponibles jusqu'à fin novembre sur le site de l'opération de TF1

"Une semaine pour l'emploi" : plus de 150.000 offres disponibles jusqu'à fin novembre sur le site de l'opération de TF1

SEMAINE POUR L'EMPLOI - Les rédactions de TF1 et LCI ont lancé le 4 novembre leur 4e opération dédiée à l'emploi, qui met en relation les entreprises et les chômeurs avec un site d'annonces dédié. Le JT de 13H a consacré chaque jour une page spéciale avec des reportages aux côtés des chefs d’entreprise participant à cette initiative. Désormais, c'est sur Internet qu'elle se poursuit.

TF1 a lancé lundi sa 4e opération 'Une semaine pour l'emploi", en partenariat avec Pôle emploi, pour mettre en relation les sociétés qui manquent de bras et les personnes soit à la recherche d'un emploi, soit qui souhaitent en changer. Le principe ? Des chefs d’entreprise ayant des postes à pourvoir diffusent leur offre sur le site unesemainepourlemploi.fr. Au chômage ou en quête de changement, les internautes peuvent les consulter et postuler pour décrocher un travail. 

Toute l'info sur

Une semaine pour l'emploi

Des dizaines de milliers d'offres disponibles pour la 5e édition de l'opération de TF1Comment réussir un entretien d’embauche en visioconférenceExpériences, loisirs, photo : bien mettre à jour son CV

Lire aussi

Cette opération part d'un constat simple : d'un côté plus de 5,5 millions de chômeurs (toutes catégories confondues) en France, et de l'autre, des secteurs qui ont du mal à recruter.

Depuis le 14 octobre, des milliers d'annonces ont été publiées sur le site internet de l'opération. Du lundi 4 au vendredi 8 novembre, le 13H de Jean-Pierre Pernaut a ensuite consacré une page spéciale "Semaine pour l'emploi" tous les jours dans son journal. Et désormais, jusqu'au 29 novembre prochain, c'est sur son site Internet que l'initiative se poursuit. Ce vendredi en fin d'après-midi, 151.850 offres, précisément, y étaient consultables.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Le vaccin Johnson & Johnson en suspens en Europe, un décès suspect après une injection aux États-Unis

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Variant brésilien : comment éviter sa propagation en France ?

Lire et commenter